Pas d’exploit pour Boulazac à Strasbourg. Le BBD file vers la Pro B

Sacha RUTARD
0

Sale journée pour Boulazac. Défaite attendue à Strasbourg: 75-88. Et en même temps, Chalon a fait son affaire de Cholet, 84-66. Un Boulazacois qui consulte en ce 1er avril le classement de la Jeep Elite a des frissons dans le dos et ce n’est pas un canular. Trois victoires de retard sur le trio des « Ch »: Chalon, Cholet, Châlon-Reims.

Evidemment, même si ce n’était pas le propos de la soirée, le coach Claude Bergeaud a été questionné en conférence de presse sur la finale de la Coupe de France prévue le 21 de ce mois à Paris entre les deux équipes.

« On a manqué de constance dans la discipline, un point noir dans notre jeu, en particulier en attaque. Défensivement, on a manqué de force, de puissance, pour pouvoir contrer des joueurs de ce niveau qui vont vite, qui ‘’jumpent’’. On a vécu en direct ce qui nous attend dans trois semaines mais aujourd’hui, on n’est pas capable de les arrêter. On essaiera de faire de notre mieux. On connaît nos faiblesses et on va travailler pour les combler. Il nous faudra le match parfait pour espérer. »

La belle production de Brandon Ubel (2,08m, 26 ans, 18 points à 7/11, 9 rebonds pour 24 d’évaluation) n’aura pas suffi. Il faut dire que le BBD a subi quelques défaillances individuelles comme celle de Quincy Diggs (zéro pointé).

« On aurait bien aimé les accrocher davantage, être plus présents défensivement car on a encore pris 88 points ce soir », regrettait Jérôme Sanchez. « Lorsqu’ils ont haussé le ton en défense, on a trouvé de moins en moins de solutions. Strasbourg était bien en place défensivement et a bien déroulé son jeu en attaque. On a eu la belle surprise de les battre à l’aller, on savait que dans la tête ils étaient peut-être plus sur le match contre Athènes, mais on n’a pas su les prendre à la gorge dès le début. En même temps, ce n’est pas ici qu’on va jouer notre maintien. Cela nous donne une idée de ce qui nous attend à l’AccorHôtels Arena pour la finale de la Coupe de France dans trois semaines ».

En attendant, le BBD a bel et bien un pied trois-quarts en Pro B.

Photo: Jérôme Sanchez (BBD)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements