Amara Sy : « Le seul qu’on a poussé au basket c’est Bandja »

Dylan De Abreu
0

Champion du monde de un contre un en 2004, Amara Sy fait partie de ceux qui ont grandi sur les playgrounds français. Le réalisateur et photographe Kevin Couliau a publié Asphalt Chronicles Vol.3 qui s’intéresse à ceux qui, comme l’Amiral, ont commencé à apprendre leur futur métier sur le bitume. 

Le double champion de France (2002 et 2009 avec l’ASVEL) s’est notamment exprimé sur le fait que les quatre frères de la famille Sy sont basketteurs semi-pro ou professionnels entre la Jeep® Élite (Amara à Monaco), la Nationale 1 (Mamadou à Brissac), la Nationale 2 (Mamoudou à Metz) et la Serbie (Bandja au Partizan Belgrade).

« Le seul qu’on a poussé, c’est Bandja, qui voulait faire du foot. Sinon ça s’est fait super naturellement. Tout le monde jouait au basket dans le quartier. Quand tu es jeune, tu veux t’amuser donc tu suis les plus grands. On n’a jamais vraiment joué ensemble quand j’étais à Cergy. C’est venu plus tard quand je revenais l’été. Je jouais contre eux. Ce qui est marrant c’est qu’on joue tous au même poste, 3. »

Asphalt Chronicles Vol.3 est disponible à la vente sur notre boutique en ligne. Au sommaire pour ce troisième numéro, des photos bien sur, mais aussi des entretiens avec : Magloire Djimrangaye & Moustapha Sonko, Sacha Giffa, Amara Sy, Samuel Nadeau et Rym Chaouche, Evan Fournier, Diana Gandéga, Arthur Oriol, Stéphane Ashpool dans une partie dédié à la Porte de Charenton.

Photo : Kevin Couliau

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

février 2019
LMMJVSD
« Jan  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements