Chalon-Strasbourg: Jean-Denys Choulet appelle à la mobilisation générale

Sacha RUTARD
0

A la veille de Chalon-Strasbourg, remake de la finale des playoffs de 2017, le coach de l’Elan Jean-Denys Choulet est visiblement très remonté. Il n’a pas digéré les insultes et crachats reçus au match aller au Rhénus. Sur creusot-infos.com, il appelle à la mobilisation générale:

«Il faut rendre la monnaie de la pièce à Strasbourg. Qu’on leur montre qu’on est chez nous. Il faut que le Colisée soit très très chaud avec une super ambiance. Je compte sur les supporters et j’espère que le Colisée sera plein et chaud bouillant. Ce sera le match le plus difficile à jouer depuis le début de la remontada ».

Longtemps à l’agonie, l’Elan Chalon, qui a recomposé son effectif, est aujourd’hui mathématiquement en mesure de décrocher une place en playoffs. Mais pour revenir dans le top 8, il faudra réaliser exploit sur exploit. Trois victoires séparent aujourd’hui les Chalonnais des Palois et des Nanterriens qui se partagent la huitième place.

«Si on gagne, le maintien sera pour ainsi dire définitivement assuré et cela nous permettrait aussi de voir plus loin et plus haut. Mais il faut regarder la vérité en face. A l’heure du coup d’envoi, Strasbourg sera favori. Ils ont un banc exceptionnel, puisque tous les postes sont doublés. Ils sont capables de faire la différence hors d’un cadre habituel. Ce n’est pas pour rien qu’ils occupent la première place».

L’Elan Chalon n’a plus son trident magique de la saison dernière mais JDC compte sur le regain de forme de certains de ses cadres:

«Hormis Jérémy Nzeulie qui est au-dessus, on n’a pas de joueurs qui dominent tout le temps et avec constance. L’année dernière, on avait (Cameron) Clark, (Moustapha) Fall et (John) Roberson qui assuraient toujours ou quasiment toujours. Là maintenant on a Lance Harris qui revient bien, Gillet qui est de plus en plus en confiance. En fait, on a cinq six joueurs qui sont capables d’apporter une pierre importante au résultat et à l’équipe. Ca conforte le travail, mais c’est aussi la preuve que tout va mieux avec un bon meneur. Ce qui nous permet d’être second sur la deuxième phase».

Photo: Ousmane Camara (FIBA Europe)

 

 

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements