Jeep ELITE : La paire Slaughter-Lighty fait craquer la Sig

Jacques Durand
0

Et de cinq pour l’Asvel ! Les Villeurbannais ont poursuivi leur belle série face aux Strasbourgeois en s’imposant 76-73 à l’Astroballe afin de conserver leur place dans le top 4 de Jeep ELITE en clôture de la 28e journée. Après une première mi-temps marquée par la prestation magistrale du Strasbourgeois David Logan (22 de ses 30pts), l’Asvel a pu compter sur deux de ses snipers les plus efficaces, AJ Slaughter d’abord (13pts, et David Lighty, MVP du match ensuite (20pts, 4rbds, 3pds, 3 ints, 26 d’éval), pour assurer une victoire précieuse en vue de la fin de saison régulière. La Sig (toujours deuxième), qui est revenue à -3 dans les dernières secondes, s’incline pour la deuxième fois consécutive, trois jours avant de recevoir le leader monégasque.

Logan et la maîtrise strasbourgeoise

L’Asvel avait une belle occasion de consolider sa 4e place à l’occasion de la venue de Strasbourgeois qui se présentaient sans leur meneur Dee Bost (entorse de la cheville) quatre jours après une belle raclée reçue sur le parquet de l’Elan Chalon (95-72).

Malgré un dunk monstrueux de DeMarcus Nelson devant Louis Labeyrie sur la première action du match, les hommes de TJ Parker ont du mal à imposer leur tempo et à mettre en difficulté cette formation alsacienne. La faute notamment à un David Logan infernal, auteur de 12 des 14 premiers points de la Sig (10-14). En sortie de banc, Miro Bilan prend le relais avec trois paniers près du cercle. Les locaux peinent à rester au contact malgré les 3 points de David Lighty, Charles Kahudi au buzzer de la possession ou Amine Noua dès son entrée en jeu (15-23).

Il faut attendre le 2e quart pour voir l’Asvel retrouver des couleurs et gêner son adversaire, notamment grâce à ses changements de défense. A 18-27, c’est Justin Harper qui relance la machine, d’un « catch-and-shoot » à 3 points. L’Asvel bénéficie ensuite du bon passage de David Lighty qui se rapproche du cercle à trois reprises avec succès pour donner un court avantage aux siens (31-29). Les Villeurbannais sont de retour aux affaires grâce à leur fougue et leur détermination, mais la maîtrise reste strasbourgeoise, à l’image des deux paniers à 3 points signés Logan et Inglis qui forcent TJ Parker à arrêter le jeu (33-35). Toujours en feu, David Logan se charge de maintenir la Sig devant à l’heure du repos avec deux paniers derrière l’arc, terminant la première mi-temps à 22 points à 8/13 au tir (41-42).

AJ Slaughter change la donne

A la fougue vient s’ajouter le talent de l’effectif villeurbannais au retour des vestiaires pour modifier le cours de la rencontre, au plus grand soulagement de l’Astroballe. Discret jusque là, c’est AJ Slaughter qui sort du lot en 3e quart en claquant trois missiles à 3-points qui changent complètement la donne. Après le coup de chaud de son arrière, l’Asvel mène 58-49 et se retrouve à deux doigts de faire craquer la Sig. Mais les hommes de Vincent Collet ne lâchent pas. Logan et Atkins répondent au joli move de Noua qui commet une antisportive sur la séquence suivante, ramenant les Alsaciens à cinq longueurs (60-55). Logan conclut le 3e quart sur sa lancée avec un nouveau missile derrière l’arc (62-58).

La lumière est venue de David Lighty

La pression est de nouveau sur l’Asvel, d’autant plus lorsque Charles Kahudi, touché à l’épaule droite, doit brièvement rapidement quitter ses coéquipiers en début de 4e quart. Mais Slaughter, auteur de deux paniers cruciaux (66-63) puis Lighty avec un 3 ponts après avoir fait sauter Zack Wright et un step back somptueux devant Atkins, ne tremblent pas (71-65). En face, Louis Labeyrie, à la recherche de son premier panier du match, a deux occasions de ramener les siens depuis le corner, mais manque ses deux tentatives, offrant la victoire aux Villeurbannais sur un plateau, Logan ratant à son tour un tir ouvert derrière l’arc. Dans un dernier rush, la Sig parviendra (grâce à Randolph et Logan de loin) à remettre la pression jusqu’à la dernière seconde, mais Nelson, malgré ses deux lancers manqués, ne laissera pas échapper ce précieux succès en prenant le rebond offensif sur sa deuxième tentative.

L’Asvel enchaîne avec un second match à domicile ce mardi face à Levallois tandis que Strasbourg défiera Monaco le lendemain.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements