Le jour où LeBron James a consolé Juwan Staten, meneur de Saint-Chamond

Jacques Durand
0

Alors que LeBron James n’en finit plus de repousser les limites du commun avec une nouvelle campagne de Playoffs où il frôle le triple-double de moyenne (33,7pts, 8,7rbds, 9pds par match), ESPN a voulu retracer la carrière du King avec 13 anecdotes plus ou moins connues qui permettent d’en savoir davantage sur l’homme. LBJ raconte notamment sa discussion avec le regretté hall of famer Moses Malone quelques heures avant son premier match NBA en carrière, disputé à Sacramento le 29 octobre 2003, ses visites improvisées à la maison blanche lorsque Barack Obama était président des Etats-Unis ou encore sa première rencontre avec Klay Thompson en juillet 2010.

Plus inédit, ESPN revient également sur un épisode supposé démontrer le comportement profondément humain de LeBron James et mettant en scène… le meneur de Saint-Chamond Juwan Staten.

L’histoire se déroule un jour de mars 2009, le 28 mars en fin d’après-midi pour être précis. LeBron James est « off » et décide de se rendre à Columbus, capitale de l’Ohio, à plus de deux heures de route de Cleveland pour assister à un match de lycée opposant l’équipe de ses débuts, St. Vincent–St. Mary High School, basé à Akron, à Thurgood Marshall dont le lycée est situé à Dayton.

L’enjeu du match (finale d’état) mêlé à la présence de LeBron James ne font que rajouter à l’électricité ambiante au sein du Schottenstein Center. Au bout du suspense et à l’issue d’une rencontre serrée jusqu’à la fin, c’est l’ancien lycée de LBJ qui finit par l’emporter par six petits points d’écart, 59-53. Auteur de 28 points et 4 passes décisives en 32 minutes, le jeune Juwan Staten, natif de Dayton et meneur de Thurgood Marshall, l’équipe « ennemie » de LeBron, s’effondre littéralement dès le buzzer final après avoir manqué une ultime tentative à 3 points à 5 secondes du terme.

LeBron James : « J’avais été à sa place »

Voyant la scène et ce gamin en pleurs, le franchise player des Cavs va alors se précipiter sur lui pour le réconforter. La suite, c’est Juwan Staten lui même qui la raconte :

« Il m’a pris dans ses bras. Il m’a dit qu’il avait lui aussi perdu une finale d’état dans son année junior. Il m’a dit que j’étais un joueur spécial et m’a demandé de garder la tête haute. Il m’a aussi dit de me rappeler de ce moment pour le reste de ma vie. De faire en sorte que ça me booste pour le reste de ma vie, afin que je ne ressente plus jamais ça à nouveau. C’était des mots sages et j’ai essayé de m’en imprégner pour vivre avec ».

Immortalisé par les médias locaux, la scène restera gravée dans le cœur des deux protagonistes.

« C’est juste comme ça que je suis, je suppose, a confié LeBron James au sujet de cette anecdote. Ce n’est pas comme si c’était prévu. Évidemment, j’ai juste reconnu que le gamin avait beaucoup de talent. Il a joué avec tout son cœur contre notre lycée, et il voulait tellement gagner ce match. Et il pleurait, comme si c’était un véritable désastre tu vois ? J’avais été à sa place, lorsque j’ai perdu la finale dans mon année junior. Je voulais juste essayer de le réconforter, de trouver les bons mots pour l’encourager, de quelque façon que ce soit ».

3e campagne de Playoffs en trois ans en Europe

Passé par Dayton puis West Virginia lors de son cursus universitaire, Juwan Staten a flirté avec la NBA après la draft 2015 de laquelle il est rentré bredouille. Entre sa summer league chez les Kings de Sacramento le même été, suivi d’un bref épisode de trois semaines aux Warriors de Golden State (du 25 septembre au 16 octobre 2015) avant la D-League, le passage obligé pour continuer de croire en son rêve (Santa Cruz Warriors puis Delaware 87ers).

En avril 2016, Juwen Staten fait finalement le grand saut pour l’Europe en signant à Mons-Hainaut en première division belge. Sa première saison pleine sur le Vieux Continent suivra dans la foulée en 2016-2017, du côté des Vikings de Vilpas (1ère division finlandaise) et sera un franc succès pour le meneur à la patte gauche de plus en plus redoutable (13,3pts, 4,3pds, finaliste du championnat et élu MVP étranger).

Aujourd’hui à Saint-Chamond, à l’aube de disputer une troisième campagne de Playoffs en trois ans en Europe, Juwan Staten (11,2pts, 3,6pds par match) sera assurément l’un des atouts d’Alain Thinet dans cette série face à Lille. BasketEurope souhaite bonne chance au SCBVG à l’aube de cette campagne de Playoffs historique pour le club ligérien. Mais que les habitués de la Halle André Boulloche ne s’attendent pas à voir débarquer le n°23 des Cavs en cas de défaite prématurée pour consoler leur meneur !

Les stats de la finale d’Etat (2e division) de 2009 entre St Vincent – St Mary et Thurgood Marshall

Les meilleures actions de Juwan Staten sous le maillot de Saint-Chamond cette saison

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements