Youri Verieras (président de Limoges) s’insurge contre les critiques de certains supporters

Pascal Legendre
1

Le président du Limoges CSP, Youri Verieras, publie sur le site du club un communiqué intitulé « Mise au point » où il s’insurge contre le comportement de certains supporters. Le voici in-extenso:

« Ces derniers jours, j’ai eu à observer un petit nombre d’individus qui tentent de prendre la parole au nom de tous. Pire encore, ils colportent de fausses informations, amplifient ou déforment la réalité sur les réseaux sociaux comme sur les forums. Le débat dans le sport est souvent passionnel. Mais il ne doit pas glisser vers les attaques personnelles, corrompre la réalité ou excuser les comportements inacceptables de certains. Mise au point.

Le Limoges CSP, une entreprise comme un symbole

Puisqu’il semble nécessaire de le rappeler, le Limoges CSP est une entreprise privée sportive. Elle appartient à ses actionnaires et est entourée de fidèles soutiens. En tant que Président, je suis le garant de son développement à moyen et long terme. Une entreprise qui n’intéressait personne en 2004. A la différence de beaucoup qui se plaisent à, au delà de toute pudeur, faire parler les morts, je peux en témoigner.

Bien sûr, le Limoges CSP est une entreprise particulière. Elle a une immense valeur patrimoniale, sociale, territoriale, symbolique, affective pour nombre d’entre nous. Elle a aussi pour vocation de fournir du bonheur, des émotions, de l’engouement, de la fierté de l’appartenance par son activité sportive et son rayonnement. On lui en demande beaucoup, bien plus qu’à une autre. C’est en cela qu’elle s’entoure de l’indispensable soutien de ses partenaires publics et privés, de son public, qui se retrouvent tous dans ses valeurs et lui donnent les forces de ses ambitions.

C’est peut être inhabituel pour vous de l’entendre sous cette forme, mais si nous voulons un club fort, il faut que l’entreprise Limoges CSP soit forte. La compétition n’est pas que sportive, elle est aussi économique. Nous nous devons d’être innovants, conquérants, audacieux, avant gardistes, rupturistes. Le tout dans un contexte de compétitivité internationale particulièrement soutenu. Et la passion sportive n’est pas raison en la matière. Dois-je vraiment rappeler la liste trop longue des clubs, dont Limoges, qui ont pris des décisions par passion plus que par raison ? Dois-je véritablement rappeler ce qui leur en a couté ?

Un groupuscule n’est pas la #CSPnation

Je suis peut être jeune mais pas naïf. J’ai été à bonne école. Je ne confonds pas les quelques uns bruyants et agités avec la majorité de notre public, de nos partenaires. J’ai bien trop de respect pour ce formidable public qui est celui de Limoges.

A visages découverts pour certains, cachés par l’anonymat très relatif des réseaux sociaux pour d’autres, vous dissimulez à peine la volonté qui vous anime à vouloir blesser ce club que je vous imagine pourtant tant aimer avec sincérité. Est ce de la jalousie ou simplement de la convoitise ?

Cette minorité se considère certainement Président, dirigeant mésestimé, directeur de l’innovation, stratège, directeur sportif, coach voire joueur. Mais vous ne l’êtes qu’accoudés au comptoir de vos rêves embrumés. A la lumière de la réalité, je ne peux constater que critiques gratuites, déraison, passion destructrice et volonté de nuire voire de romancer la réalité pour espérer exister.

Le Limoges CSP ne nous appartient pas. Et nous n’avons jamais imaginé que cela puisse être le cas. Il appartient à ses actionnaires. Il appartient également à la #CSPnation, ce public sincère, ces supporters uniques, soucieux de contribuer, d’aider, de critiquer constructivement voire de proposer leur aide. Ce public et ses partenaires desquels je vous distingue aisément tant vous ne partagez rien de ce qui nous unit et nous anime, dans nos succès comme dans nos échecs, nos accords ou nos désaccords.

Si une décision sportive vous émeut au point de vous rendre menaçant et violent. Si vous n’êtes pas capables de contrôler vos mots et prenez un plaisir systématique à harceler le club sur les réseaux sociaux, alors oui, je ne vous reconnais pas comme appartenant à la #CSPnation et je veillerai à ce que vous ne gâchiez pas la fête et la joie que représente ce club pour tant d’autres personnes dont vous essayez, en vain, de vous faire les porte-paroles autoproclamés.

Une stratégie d’entreprise et une politique sportive solides

Tant sur le plan économique que sportif, la politique de développement du club que nous mettons en place est solide et porteuse de beaucoup d’ambitions à court et moyen terme.

Vous jugez sans connaitre le travail de Manuel et Olivier* qui sont une chance immense pour le Limoges CSP ; beaucoup de choses ne pourraient pas avoir lieu sans eux. Tout comme l’ensemble des équipes dirigeantes, salariées ou bénévoles que j’ai le plaisir et le privilège de diriger. Mes équipes et moi même prenons des décisions difficiles. Nous ne sommes motivés que par l’intérêt général et la volonté de bâtir. Notre popularité individuelle ne nous importe peu. J’assume pleinement l’ensemble des décisions que nous prenons, animés par le seul et unique intérêt collectif. »

Manuel Diaz, membre du directoire, et Olivier Bourgain, directeur sportif.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Stéph87

    Siffler un coach qui a écarté un joueur qui l'avait insulté, mais quelle bêtise !
    En tant que supporter du LIMOGES CSP, j'ai vraiment honte de ces abrutis.
    Surtout quand on sait que le joueur en question est un fouteur de merde patenté.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements