Leaders Cup: La présentation complète des quarts-de-finale

Bruno Ferret
0

Ce vendredi 15 février se tiennent les quarts de finale de la Disneyland Paris Leaders Cup. Ces quatre matchs au profil bien différent opposent les huit meilleures équipes de Jeep Élite de la première moitié du championnat. Quelles sont les forces en présence, leurs objectifs, nos pronostics ?

Pour sa septième édition, la Disneyland Paris Leaders Cup va connaître un vainqueur inédit, sauf à ce que Strasbourg l’emporte. En effet, outre Gravelines-Dunkerque (vainqueur en 2013) et Le Mans (victorieux en 2014), le lauréat des trois dernières éditions, Monaco, ne participera pas, lui non plus, à la compétition.

Et les huit clubs en lice cette année connaissent une actualité très variée, d’équipes au complet comme à Dijon ou Pau-Lacq-Orthez, à des situations très compliquées comme à Strasbourg (blessure de Collins, arrivée avortée de Stéphane Lasme) ou plus encore à Levallois, littéralement décimé.

A priori, cet état de fait devrait déboucher sur des rencontres en grande partie favorables, au moins sur le papier, à certaines équipes. Mais la réalité du terrain tend souvent à faire mentir les pronostics. Pour autant, quelles tendances se dégagent pour chaque match ?

 

Levallois-Pau-Lacq-Orthez (13 heures)

Levallois (10 v. – 10 d.)

Ukic-Sulaimon-Johnson-Wright-Yarou : tel était en début de saison le cinq majeur des Metropolitans. Il s’agit aujourd’hui du « cinq majeur des absents »… Sulaimon est out depuis la 11e journée, Johnson depuis la 18e. Et les catastrophes s’enchaînent pour le club entraîné par Freddy Fauthoux : Rono-Leni Ukic s’est blessé à la cheville lors de la dernière journée, Mouph’ Yarou s’est rompu le tendon d’Achille (saison terminée) lors du même match au Mans et Julian Wright a claqué la porte avant ce même match pour des raisons « administratives » !

Cerise sur le gâteau, si l’on peut dire, Nobel Boungou colo, plutôt à son avantage sur les trois matchs de Jeep Élite qu’il a disputés (11,7 pts, 12 d’éval) partira pour Badalone après la Leaders Cup.

C’est donc fort démunie que l’équipe de la banlieue de Paris va aborder la compétition, en s’appuyant sur ses quelques « rescapés » (David Michineau, Ekene Ibekwe, Maxime Roos, le jeune Ivan Février et le revenant de blessure (lui aussi !) Cyrille Eliezer-Vanerot) ainsi que sur le dernier arrivé Malik Wayns et sur l’intérieur de 19 ans Neal Sako, auteur de bonnes sorties en Jeep Élite (4 pts et 8 d’éval en 11 min lors de la 20e journée de Jeep Élite, 3 pts et 3 d’éval en près de 19 min contre Vichy-Clermont en coupe de France).

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

 

 

 

Photos: Jordan Taylor et Alexis Ajinça (Eurocupbasketball), Maxime Roos (Karen Mandeau), Alexandre Chassang et Dominic Waters (FIBA).

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2021
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements