Leaders Cup: Tombeur de Limoges, 72-63, Strasbourg rejoint Bourg en finale

Pascal Legendre
0

Sans Samardo Samuels, le Limoges CSP a réalisé un match de traînard mais n’a pas réussi à donner le coup de rein nécessaire dans le money time. La SIG Strasbourg voudra demain réaliser le doublé après sa victoire ici même en 2015. Elle ne souhaite pas aborder la finale face à Bourg avec une pancarte de favorite car ça ne réussit pas aux équipes cette année chez Mickey.

Forfait la veille, le meneur limougeaud Jordan Taylor refaisait son apparition dans le cinq de départ. Youssoupha Fall dominait dans la peinture mais écopait de sa deuxième faute après 4 minutes. Cela n’empêchait pas la SIG, avec un Jarell Eddie qui faisait admirer la précision de son shoot longue distance, de se dégager temporairement au score: 17-10.

Après un retour du CSP, la SIG repartait de plus belle. Jérémy Nzeulie faisait péter un dunk à ébranler la structure de la Disney Arena. Le cap des 10 points d’avance (28-17) était atteint à la 12e. La SIG défendait le plomb et sur un trois points en bout de chaîne de Florent Pietrus, le score montait à 33-19 puis à 38-22 et encore à 44-28 à la mi-temps. L’heure était grave pour Limoges qui ne trouvait pas le bon rythme offensif et d’antidote à Youssoupha Fall. Le CSP était alors à 20% en moins que son adversaire au niveau de l’adresse (35 contre 55%) et Jordan Taylor était à -6 d’évaluation.

Les Limougeauds retrouvaient un regain d’agressivité à la sortie des vestiaires mais ils n’arrivaient pas pour autant à éponger leurs dettes, même si sur un trois-points au buzzer de William Howard, ils revenaient à 45-33 à l’issue de la troisième période.

Le travail de sape défensif du CSP commençait à faire son effet. Il était sur les talons de la SIG à 50-55 (34e), à 54-57 (36e) et encore à 58-60 (37e). Dwight Hardy puis Jordan Taylor rataient de peu chacun un shoot à trois-points. Jérémy Nzeulie (15 points, 6 rebonds, 17 d’éval) réalisait l’un de ses meilleurs matches sous les couleurs alsacienne et la SIG cimentait suffisamment sa défense pour s’imposer sur un dernier triplé de Quentin Serron.

La boxscore est ici.

Photo: Nicolas Lang (Strasbourg, Hervé Bellenger/LNB)

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2019
LMMJVSD
« Fév  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements