Pro B: Victorieuse face à Rouen, la Chorale Roanne remporte sa deuxième Leaders Cup en trois ans !

Dylan De Abreu
0

Déjà vainqueur de l’édition 2017, Roanne, leader de Pro B (14v-4d), se présentait à Disney avec un clair statut de favori. De son côté, Rouen, sixième de Pro B, sortait d’une victoire en huitième de finale de coupe de France face à Souffelweyersheim (NM1) plus tôt dans la semaine.

Encouragés par les supporters venus en nombre de la Halle André-Vacheresse, les Roannais entrent tout de suite dans leur match en proposant un combat physique et une grande intensité à leur adversaire du jour. À l’image de l’explosif Thomas Ville (4 points et 3 rebonds pour 7 d’évaluation après 10 minutes). Après un peu moins de cinq minutes, les Choraliens sont devant (10-3) et mènent largement aux rebonds avec sept prises contre deux pour les Rouennais. Les Normands répondent sur la durée et se refont en passant notamment par leur meneur Jean-Baptiste Maille (5 points, 3 passes, 7 d’évaluation). A la fin du premier quart-temps, la Chorale est devant 21-16.

De retour sur le parquet, J-B Maille continue de garder les siens au contact, bien aidé par le feu follet Jamar Diggs qui n’hésite pas à dégainer derrière l’arc. Le Rouen Métropole Basket se rapproche et ne compte plus que deux petits points de retard sur Roanne quand il reste encore 6 minutes 30 à jouer dans la deuxième reprise (27-25). L’écart se stabilise alors autour des cinq points. La Chorale met un dernier coup d’accélérateur en fin de période pour conforter son avance et mener 40-33 à la pause. A noter qu’en première mi-temps, Roanne a shooté davantage à trois points qu’à deux, avec une adresse similaire (7/15 à deux points et 7/18 à trois points), et a mené au score pendant les 20 minutes.

Après la mi-temps, Rouen lance sa période à l’image de son match, hésitant. Il faut compter sur Jamar Diggs pour relancer la machine grâce à un panier à trois-points plein de sang froid. A quatre minutes de la sirène, le RMB égalise (44-44) grâce à un dunk de Zimmy Nwogbo sur un service de l’inévitable Jean-Baptiste Maille et après un contre de Diggs sur David Jackson. L’intensité monte alors encore d’un cran, l’enjeu de cette finale se fait ressentir sur le parquet de la Disney Events Arena. Seul grand absent de cette finale, Matt Carlino, meilleur joueur de la Chorale (16,1 points par match en championnat) ne parvient pas à trouver la mire et inscrit ses deux premiers – sur trois au total – points au buzzer du quart-temps. Après 30 minutes, Roanne est toujours devant 50-44.

Alors que Rouen pensait être complètement de retour dans ce match et avoir fait le plus dur en égalisant, la Chorale reprend le contrôle de la rencontre d’entrée de quart-temps en enregistrant une avance de onze points (le plus gros total de la partie), 55-44. Mais comme depuis le début du match, Rouen ne lâche rien et revient très vite au contact jusqu’à passer devant après cinq minutes de jeu sur un trois points de Jean-Baptiste Maille, encore lui. Cette saison, l’ancien limougeaud tourne à 30% de réussite derrière l’arc et était à 0/3 avant ce tir. C’est par son MVP David Jackson que la Chorale se redonne un peu d’air et prend sept d’avance. Il reste un peu moins de quatre minutes sur l’horloge (60-53). A six points de moyenne en Leaders Cup cette saison, JB Maille ne s’arrête plus dans cette finale (16 points au total) et ramène encore le RMB à trois longueurs à deux minutes de la fin (60-57). Dans une dernière minute pour le moins tendue, c’est Ferdinand Prénom qui donnera le coup de grâce dans la peinture (64-57).

Après 40 minutes de haut intensité, c’est bien Roanne qui s’impose 66-60 face à une vaillante équipe de Rouen qui a pu y croire, même si elle n’a jamais mené au score dans la rencontre. La Chorale a donc fait respecter la hiérarchie du championnat, succède à Denain, et remporte sa deuxième Leaders Cup Pro B en trois ans.

Meilleur marqueur côté choralien, David Jackson a été élu MVP du match avec 16 points et 5 rebonds pour une évaluation de 14. Il succède à Lance Goulbourne qui avait obtenu les honneurs l’année dernière lors de la victoire de Denain face à Orléans.

La boxscore est ici.

Photo : Hervé Bellenger / IS / LNB – Disneyland

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2019
LMMJVSD
« Fév  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements