David Andersen (Strasbourg): “Youssoupha (Fall) est impressionnant!”

Sacha RUTARD
0

La SIG Strasbourg a contrôlé tout le match et pourtant un dernier tir -en déséquilibre- au buzzer du nouvel arrière du Mans, Kendrick Ray, aurait pu tout gâcher. Le missile a manqué sa cible. 77-75. Et voici les Alsaciens qui se détachent de leurs adversaires du soir au classement:

« C’était un match charnière parce qu’on est dans les matches retour et que cette équipe était à égalité avec nous”, a résumé le coach Vincent Collet en conférence de presse.” Le fait de gagner une 2de fois contre Le Mans nous permet d’avoir une victoire d’avance plus le panier average. Dans l’optique des Playoffs c’est quelque chose qui compte forcément. On aurait pu le regretter amèrement si on avait perdu au final, parce que malgré tout on l’avait plutôt contrôlé sur la durée. Mais c’est le basket, et on sait que tout peut arriver jusqu’au dernier moment si tu n’as pas fait ce qu’il faut pour terminer (…) Là où je suis satisfait c’est qu’on a intégré deux joueurs en quatre jours. Cela n’a pas remis en cause le travail de la semaine et nous avons eu de la qualité à l’entraînement et on l’a vu ce soir. Il y a eu une belle générosité mais cela explique aussi, peut-être, quelques retards mais ça n’explique pas qu’on se soit fait écraser au rebond, et en particulier en 1ère mi-temps, ce qui permet au Mans de rester dans ce match. Seize rebonds offensifs à la mi-temps c’est du jamais vu. Ce soir c’était vraiment le tendon d’Achille de la SIG Strasbourg. Mais, même si tout était loin d’être parfait, on a encore montré ce soir du jeu de passes, de la qualité, de l’effort et les joueurs ont joué ensemble ».
Avec 6 points et 6 rebonds et quelques moves dont il a le secret, David Andersen (2,13m, 38 ans) a fait un bon retour sous les couleurs de la SIG. Il a été épaté par son nouvel équipier Youssoupha Fall (2,21m, 24 ans) qui a été décisif avec ses 15 points et 7 rebonds et aussi la frousse qu’il provoque dans les rangs adverses quand il est planté dans la peinture.
Je me sens très bien ! On se sent toujours bien après une victoire, surtout que c’était un match compliqué contre une bonne équipe. Commencer par une équipe comme Le Mans, être diffusé à la télé ce n’est pas facile et ça met la pression. Je trouve qu’on a montré du caractère ce soir. A la fin, Le Mans est revenu, ils ont eu de très bons tirs et on en a manqué certains qu’on aurait pu réussir. (…) Youssoupha est impressionnant !  Je n’ai jamais joué avec un gars aussi si grand. Il rend le jeu plus facile. Je suis content d’être revenu à Strasbourg. Quand mon agent m’a appelé au milieu de mon dîner en me proposant d’aller à Strasbourg, je lui ai dit “ok, laisse-moi juste finir de dîner et on peut en parler !” Je suis parti le jour d’après. C’est une bonne équipe, et je pense vraiment qu’on peut aller loin ensemble“.
Quant à Eric Bartecheky, il ne pouvait que déplorer le gâchis en attaque de son équipe -l’adresse du MSB est remontée à 36,3% après avoir connu pire- mais voulait positiver:

On est déçu puisqu’à la fin on revient dans la partie, mais sur l’ensemble on a été dominé. Le plus flagrant c’est de voir qu’ils sont à 23/31 à l’intérieur. On a pris énormément de points dans la raquette. On n’a pas été assez dur défensivement, on a été trop permissif. En attaque, ce n’était pas terrible en fluidité, mais on perd seulement 7 ballons. On a vu aussi que c’était un match après un break, car il y a eu quelques ratés. On a vraiment eu le sentiment de ne pas avoir été assez bon et de pouvoir faire mieux. On n’est pourtant pas si loin. On savait que ce serait difficile de gagner à Strasbourg. Par rapport à la course aux playoffs, on est en plein dedans. Pour l’instant, on a aucune assurance d’y être, mais on n’est pas condamné du tout pour autant. Au-delà du résultat, on était content de recommencer le Championnat par Strasbourg, sans manquer de respect aux autres équipes. Ils sont dans une bonne dynamique avec leur victoire à la Leaders Cup, et ils ont des joueurs talentueux.  Cela nous permet de travailler l’exigence nécessaire pour les prochains matches : Bologne et Asvel. On va s’appuyer sur ce match pour progresser“.

Photo: Youssoupha Fall (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements