Méfiez-vous de Nanterre !

Pascal Legendre
0

« Oooh… JSF !… Oooh… JSF ! », a pu chanter en fin de match la quarantaine de supporters de Nanterre ayant fait le déplacement dans la Sarthe. Oublié le tête à queue à Maurice-Thorez face à Boulazac, 68-90. Un simple accident de parcours, vraiment. Les hommes en vert avaient d’ailleurs gagné trois jours auparavant au Portel (82-105) et la victoire hier au Mans (75-84) a confirmé qu’il y a tout lieu de faire de l’équipe de Pascal Donnadieu un outsider pour le titre national, considérant que Villeurbanne et Monaco seront les favoris des playoffs.

« Nous n’étions assurément pas heureux avec le dernier match. Nous nous sommes bien entraînés et nous étions prêts à livrer un match dur en déplacement. Lors du match précédent nous n’avions pas d’énergie et pour ce match nous voulions être vraiment prêts à défendre et nous avons joué très agressif. Il y a eu deux quart-temps où ils n’ont mis que quinze points », a commenté le meneur américain et pigiste médical Nick Johnson.

Cette victoire face à un adversaire qui n’avait perdu que deux fois à Antarès en Jeep Elite (Strasbourg et Limoges), a eu le don de rassurer le coach Pascal Donnadieu :

« J’ai fait en sorte de re-mobiliser tout le monde. On avait vraiment sombré contre Boulazac. Je leur ai dit que ça serait dommage de ne pas concrétiser notre formidable saison en loupant la fin de saison. On avait deux déplacements, au Mans et à l’ASVEL et j’avais envisagé que l’on revienne bredouille des deux mais au moins il fallait que la manière soit là. J’avais dit aux joueurs dans le vestiaire que si on avait le bonheur de gagner un des deux matches, ça nous qualifierait quasiment définitivement pour les playoffs. Je suis effectivement très fier. Je ne suis pas non plus surpris par rapport à ce que je vois depuis le début de saison, par rapport à l’état d’esprit du groupe et à la qualité qu’ils mettent à travailler et à rectifier le tir quand ils sont moins bien. On savait que Le Mans était dos au mur et avait absolument besoin de cette victoire. On a su construire notre match des deux côtés du terrain avec beaucoup d’application malgré une entame plutôt poussive. »

Une équipe de shooteurs, mais pas que

De fait, le démarrage de la JSF a été laborieux (9-2) et le MSB a tenu la barre tout au long du premier quart-temps avec un Cameron Clark (10 points) en mode Chalon. Mais les Nanterriens ont eu une première poussée de fièvre à cheval entre le deuxième et le troisième quart-temps puis ont pris la main sur le match dans le quatrième.

On a apprécié les fondamentaux parfaits de Jeremy Senglin (22 points à 7/10 aux tirs) -un candidat à ne pas négliger au moment d’élire le MVP de la saison-, très performant dans le tir intermédiaire, mais aussi capable de planter un trois-points après step back sur la tronche de Juice Thompson qui n’était pourtant pas décidé à se laisser faire. Tout aussi remarquable la production de

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

Photos: Julian Gamble, Adas Juskevicius et Dominic Waters (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements