Cholet a fait un pas vers le maintien après sa victoire sur Le Portel. Abdoulaye Ndoye: “C’est important pour le club et pour la ville”

Sacha RUTARD
0

Après six défaites de rang, Cholet Basket retrouve le goût de la victoire (81-79) et celle-ci compte double car elle a été obtenue face à un adversaire direct dans la lutte pour le maintien en Jeep Elite, l’ESSM Le Portel.

Ce fut une bagarre de chaque instant et CB s’est appuyé sur son trio London Perrantes (16 points, 10 passes, 5 rebonds), Michael Young (18 points, 5 rebonds), Frank Hassell (21 points, 12 rebonds). Le public de la Meilleraie a su aussi pousser son équipe pour qu’elle ne déraille pas.

«Ce sont les matches les plus difficiles pour nous”, a commenté le coach Erman Kunter en conférence de presse. “En fin de match, la pression était sur les joueurs. L’essentiel, c’est de gagner. On n’est pas sauvés. Gagner un match comme cela, c’est bien. C’était serré, jusqu’au bout. On doit peut-être gagner plus facilement, notamment quand on était à +6. On n’a pas réussi, on a perdu des ballons très faciles. C’est la victoire qui compte, pour le matintien c’est important. C’est l’une des premières fois que je vois la salle comme ça. J’ai vécu des gros matches, entre 2006 et 2011. Chaque match à domicile, la salle était comme ça. Aujourd’hui, on ne joue pas pour le titre mais pour le maintien. Je n’ai jamais été inquiet. J’ai envisagé le pire. Il y a toujours une pression sur nous. Il nous faut encore deux victoires, le match contre Fos inclus. Étant donné que Fos et Le Portel vont s’affronter, si on gagne deux matches, on sera mathématiquement maintenus. (…) On est toujours malades. Je n’ai jamais vécu six défaites d’affilée. A un moment, j’étais plus sous pression que les joueurs. J’espère toujours le meilleur et j’envisage toujours le pire.

Abdoulaye Ndoye avait conscience de l’enjeu, évidemment:

 «C’est important pour le club et pour la ville. La victoire est là et c’est le principal. On savait qu’on jouait gros, surtout quand on a vu le public et la présence de beaucoup de verts et blancs. Je ne pense pas qu’on s’est mis une mauvaise pression. On s’est battus. Sur ce match-là, on gagne de deux points. C’était serré. Pour revenir dans le match, il fallait avoir de la fierté et de l’orgueil. On sort d’une mauvaise série, on a enchaîné pas mal de défaites. On savait qu’il allait y avoir pas mal de public et qu’on allait être attendus. Sur le match de ce soir, on est restés lucides, on n’est pas rentrés dans la frustration, on est restés solides, tout simplement. On a deux victoires d’avance sur Le Portel. Il reste un ou deux matches à gagner. On doit rester concentrés sur nous. On va aller à Pau, on peut aller gagner là-bas. Si on commence une petite série, on sera maintenus. On était dos au mur, on n’avait pas le droit à l’erreur. On ne pouvait compter que sur nous.”

Photo: Abdoulaye Ndoye (CB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements