Germain Castano (Orléans) après la victoire face à Roanne : “Il y a eu un vrai combat, on était prêts”

Dylan De Abreu
0

Samedi soir avait lieu le choc des leaders au Palais des Sports d’Orléans entre l’OLB et Roanne. Après avoir mené toute la rencontre, Orléans l’a emporté 76-63 et a ainsi épongé l’avance de 13 points qu’avaient pris les joueurs de la Chorale au match aller (82-69). 

Après la rencontre, Germain Castano a félicité ses joueurs et son public. Malgré tout, l’ancien coach de Boulogne-sur-Mer sait que la saison n’est pas encore terminée et qu’il faut tout de suite se concentrer sur la suite.

“Je suis très, très fier de ce qu’ont donné les joueurs. J’ai trouvé qu’ils avaient un coeur énorme sur ce match. Il y a eu un vrai combat, mentalement on était prêt. J’aimerais aussi remercier le public parce qu’on a encore eu une très, très belle salle. J’ai bien aimé comment on était mentalement parce qu’on a un peu titubé par certains moments, mais on n’a pas paniqué. Le match n’a pas été parfait, on a été très maladroit en première mi-temps et malgré tout on laisse l’adversaire à sept points, mais c’est parce qu’on a défendu comme des malades. Quand tu laisses l’adversaire à moins de 30 points à la mi-temps, t’as beau shooter à 38%, t’es tranquille. Sortir ça contre cette très belle équipe, c’est la preuve qu’on était concernés. J’ai pris mon pied à coacher ce match car il était très agréable et je pense que c’était le cas pour les gens aussi dans la salle. Il faut maintenant qu’on se concentre sur ce qui arrive et ne pas regarder derrière. Le prochain match c’est Saint-Chamond, ils restent sur trois défaites et ils vont nous attendre.”

Important pour Orléans avec 12 points et 3 rebonds avec notamment deux shoots importants, Giovan Oniangue a résumé la fin de saison d’Orléans avec une phrase très simple.

“Si on joue comme ça, en mettant la même intensité à chaque fois, je pense que l’on va gagner tous les matchs.”

Du côté de Roanne, Laurent Pluvy a souligné le fait que cette victoire est méritée pour Orléans. Son équipe a notamment souffert de l’absence de son pivot Ferdinand Prénom.

“C’est une victoire amplement méritée pour Orléans, les statistiques parlent pour eux de toue façon. On a été un peu moins bien physiquement. C’est l’un des premiers matchs depuis la blessure de Ferdinand Prénom qu’on est autant impacté, notamment sur le rebond et à l’intérieur. C’est un résultat logique pour nous ce soir, en plus on a eu deux déplacements dans la semaine. On a fait ce qu’on a pu, on aurait pu être un peu plus près avec un peu plus de gestion sur la dernière minute. Globalement on s’est accroché, je ne peux rien reprocher aux garçons qui sont héroïques depuis deux mois. Dans notre configuration à l’intérieur, c’était difficile de s’opposer. On verra bien la suite, on est les maitres de notre destin et en même temps on n’est pas à 100% physiquement. Je pense qu’Ivan (Février) va nous faire du bien, on va essayer de l’intégrer du mieux possible.”

Même son de cloche pour le capitaine rognais, Clément Cavallo qui a reconnu la supériorité des Orléanais sur la rencontre.

“Orléans mérite sa victoire. Ils ont mené tout le long, on a eu l’occasion de passer devant quelques fois mais on n’a pas réussi à conclure les possessions qui nous auraient permis de rester devant. C’est dommage parce qu’on était dans le match, on a vu qu’ils ont quand même douté quand on est revenu et c’est à ce moment-là qu’on n’a pas réussi à ‘mettre la main sur le match’. Ils ont fait un gros match, Orléans n’est pas non plus l’équipe du quartier, ils méritent leur place. Ça fait deux ans qu’ils sont dans le haut de tableau de Pro B avec de très gros joueurs. Comme nous. Ça se joue sur des détails.”

Photo : Orléans Loiret Basket

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements