Jeep Elite : Dijon écrase Strasbourg en quart de finale aller des playoffs !

Dylan De Abreu
1

Après avoir terminé troisième du classement de Jeep Elite, soit le meilleur résultat de son histoire, la JDA Dijon avait l’avantage du terrain et recevait la SIG Strasbourg pour le premier match des playoffs 2019. L’occasion de voir s’opposer le MVP de Jeep Elite, David Holston, et le MVP du Final Four de BCL 2018, Mike Green. 

Devant 4 700 supporters habillés en blanc pour l’occasion, les Dijonnais entrent immédiatement dans leur match, survoltés, à l’image des tribunes et d’Axel Julien auteur de sept points en moins de cinq minutes. En face la marque est très rapidement répartie avec déjà quatre joueurs à plus de trois points dans le premier quart-temps, même si l’Américain Mike Green fait sentir qu’il a élevé son niveau de jeu avec l’arrivée des playoffs. Après dix minutes de jeu dans l’irrespirable Palais des Sports, Dijon mène 21-19. Axel Julien a bien failli rajouter trois nouveaux points au buzzer de la période avec un shoot à huit mètres qui fait gamelle.

De retour sur le parquet, la Jeanne continue d’agresser la troupe de Vincent Collet et prend cinq points d’avance sur un gros dunk en contre-attaque d’Obi Emegano avant que le technicien strasbourgeois demande un temps mort. La SIG se reprend. D’abord en défense avec Youssoupha Fall au contre, qui s’attire les sifflets du public en demandant plus de bruit, puis en attaque grâce à un tir de Florent Pietrus dans le corner. L’ancien international tricolore permet même à son équipe de repasser devant (29-28) à quatre minutes de la mi-temps.

Le plaisir n’est que de courte durée pour les SIGmen qui se retrouvent à nouveau derrière en raison de la grosse défense dijonnaise. La JDA reprend les devants, notamment grâce à Ryan Pearson en contre-attaque puis au poste bas (36-29). A la pause, la JDA s’offre un matelas confortable de 13 points (42-29) après un nouvel gros dunk d’Obi Emegano, mais rien n’est encore joué alors qu’il reste encore 20 minutes à jouer. A noter tout de même la peine d’adresse à trois points des Strasbourgeois qui ne comptent qu’une seule réussite sur quatorze tentatives. Jarell Eddie est le seul à avoir trouvé la mire de loin (1/4). En face, Axel Julien est au four et au moulin avec 9 points (4/9 aux tirs), 3 rebonds, 2 interceptions et 4 passes décisives pour une évaluation de 13.

https://twitter.com/DylanDeAbreu/status/1132371313136492544

En manque d’adresse en première période, Jarell Eddie lance le troisième quart-temps par une flèche de loin. Cela ne suffit pas pour Strasbourg qui déjoue, asphyxié par la défense de Dijon. Contrairement à son adversaire, la JDA continue de scorer et fait grimper l’écart. Les Dijonnais prennent 23 points après un peu plus de trois minutes de jeu (56-33) sur un shoot à trois points de David Holston, acclamé par des “MVP ! MVP ! MVP !” venus des tribunes. Les joueurs de Laurent Legname sont sur un nuage ! A trois points avec la faute, puis après une série de lancers francs, David Holston donne 32 points d’avance à son équipe (65-33, plus gros écart du match). Après 30 minutes de jeu, Strasbourg est largement mené 71-40.

La dernière période commence de la meilleure des manières pour Dijon: David Holston envoie Abdoulaye Loum en orbite pour le alley-oop (73-40). Le reste du quatrième quart-temps n’est qu’une formalité pour la JDA qui consolide sa victoire. Avec les Espoirs dans l’après-midi, Louis Weber, Nicolas Dorez et Damien Archinard ont, eux aussi, pu prendre part à la fête et disputer quelques minutes de jeu dans le très large succès des leurs (94-62). MVP du match, Axel Julien a compilé 14 points, 6 rebonds, 3 interceptions et 7 passes décisives pour une évaluation de 23.

Match retour, lundi à 20 heures au Rhenus de Strasbourg.

A Dijon,

Photo : BCL

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2019
LMMJVSD
« Mai  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements