All-Star Game LNB – La sélection mondiale s’impose en prolongation, 129-119

Pascal Legendre
0

La sélection française avait remporté 5 des 6 éditions précédentes du All-Star Game mais cette fois c’est la sélection étrangère rebaptisée « All-Star Monde », qui est sortie vainqueur de l’édition 2019, 129 à 119 après prolongation. Le match a été pris très au sérieux par les acteurs. Offrir des primes était visiblement une bonne idée !

Les deux équipes ont tout de suite obéi aux consignes de l’organisation qui les a incitées à défendre plus vigoureusement que l’année dernière. On a même vu Vitalis Chikoko bâcher Antoine Eito qui s’aventurait dans la peinture pour aller au layup. Cela n’a pas empêché des actions de show notamment des alley oop très goûtés du public. Et puis, un All-Star Game donne toujours la part belle à l’attaque et après un quart-temps, le score était assez élevé : 36-28 pour les All-Stars Monde. Sans pour autant que l’on grimpe aux mêmes hauteurs que les années précédentes (181-75 avec prolongation en 2017, 153-147 la saison dernière sans).

La sélection étrangère a mené tout le match mais les Français sont revenus et d’un improbable panier à trois-points à 5 secondes de la fin, Damien Inglis (28 points au total) leur a obtenu une prolongation. Dans les cinq minutes supplémentaires, les étrangers ont repris les affaires en mains notamment grâce à deux coups de boutoir du Monégasque Norris Cole.

C’est un autre Monégasque Eric Buckner qui s’est vu attribuer le trophée de MVP suite à ses 27 points et 9 rebonds.

Au niveau des animations, ce All-Star Game LNB 2019 nous a proposé :

-Des mascottes NBA : Franklin des Philadelphia 76ers, Hooper des Detroit Pistons et Gorilla des Phoenix Suns.

-L’organiste officiel de l’équipe de baseball des Los Angeles Dodgers et de l’équipe de hockey-sur-glace des Los Angeles Kings, Dieter Ruehle, qui a également officié avec les Los Angeles Lakers, à 7 All-Star Game NBA, 5 Finales NBA et 5 Jeux Olympiques.

-Le groupe de danse français « RB Dance Company ».

-Le groupe de hip hop français « Op Crew ».

Le tableau central, la qualité de la sono et les jeux de lumière sont cinq étoiles à l’Accorhôtels Arena et on aimerait que des salles de Jeep Elite en aient autant à disposition.

Mais aussi, à la présentation des équipes, sous les projecteurs, le meneur showman des Metropolitans Briante Weber nous a offert un salto ! Avant de réaliser quelques pitreries et des démonstrations de dribbles. Et encore les cinq joueurs de la sélection française ont fait mime à un moment du match de poursuivre l’un des arbitres… Sans récolter de disqualifiante. Dans un calendrier surchargé -le Villeurbannais Tonye Jekiri n’est pas entré en jeu-, les joueurs ont pris du bon temps.

On pouvait craindre qu’en raison des grèves, il y ait des défections du côté des spectateurs mais les sièges vides étaient rares. La ligne 14 du métro qui est automatique est une précieuse alliée ! Comme toujours, le public a visiblement pris du plaisir à assister à ce match des étoiles de 2019.

La boxscore est ICI.

Photo: Antoine Eito (LNB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

janvier 2020
LMMJVSD
« Déc  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements
error: Content is protected !!