Roanne 116, Boulogne-Levallois 108. Jean-Denys Choulet: “J’ai peur de personne ici”

Sacha RUTARD
0

116-108. C’est par un score un peu fou que la Chorale de Roanne a dompté les Metropolitans de Boulogne-Levallois à La Halle-Vacheresse. Marcquise Reed (28 points) et Ian Miller (23) s’en sont donnés à coeur joie. Et si les banlieusards parisiens ont tourné à 57,1% de réussite aux tirs, alors que Donta Smith a réalisé un triple double (13 points, 11 rebonds et 10 passes), ce n’est pas ça qui pouvait satisfaire leur coach Freddy Fauthoux en conférence de presse:

«Je suis pas frustré mais déçu. On a mal défendu. On s’est pas respecté sur ce match. On n’a pas eu une semaine simple. Roanne a fait son match clairement, nous on a pas mis ce qu’il faut pour faire un match de haut niveau. Je pense qu’ils n’ont pas trop tremblé. On n’a pas le même style de jeu que les équipes du podium, chacun fait avec ses forces. Il faut qu’on se respecte plus que ça. Dans la conquête on n’est pas bon comme on dit dans le Sud Ouest.»

A l’inverse, Jean-Denys Choulet ne pouvait qu’apprécier le résultat de la soirée, qui permet à la Chorale de se donner une bouffée d’air frais, même s’il ne décernait pas que des satisfécits.

«Je m’attendais à un match comme ça car on s’est entrainé pour, on s’est entrainé dur, ça a même été chaud, je les ai virés de l’entrainement il y a deux jours. Il y a des mecs qui ont du talent mais aussi quelques couleuvres. Mettre 116 points sans Samuels, sans Johnson car je le compte pas ce soir, c’est remarquable. L’objectif c’était de courir tout le temps. On savait qu’on pouvait les ennuyer comme ça. On a des joueurs de talent. Si avec le talent qu’ils ont c’était des travailleurs, ils ne seraient pas à Roanne. Olivier (Cortale) je suis sur son cul depuis trois semaines, ce soir il pulvérise son record au rebond. Si il continue sur cette voie là, on pourra travailler de manière intelligente. C’est important qu’un intérieur mette des claquettes. Brice (Johnson), il fait des fautes à la con. On a respecté notre plan de marche. On peut pas jouer sur demi terrain face à des équipes comme ça. Divine (Myles), s’il est pas là on ne gagne pas. J’attends de voir ce que Samardo va nous apporter. On est vivant, on est capable de reproduire des matchs comme ça, même mieux que ça. Maintenant j’attends de voir si on arrive à faire un bon match à Orléans. ça va être chaud là bas, c’est une équipe bien construite. Comment ne pas être satisfait ce soir, avec une salle pleine et des gens qui reviendront ? J’ai peur de personne ici.»

Photo: Marcquise Reed (Chorale)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements