Jeep Elite: Boulazac souhaite un championnat à 18 clubs

Sacha RUTARD
3

Le Boulazac Basket Dordogne a adressé un courrier à l’UCPB (l’Union des Clubs professionnels de Basket) afin de lui faire partager ses positions quant à la suite à donner à la saison 2019-20 et sur les perspectives de la prochaine.

Rappel: le BBD était positionné à la 15e place (8 victoires et 17 défaites) au moment de l’arrêt de la Jeep Elite.

Extrait du courrier adressé à l’UCPB

Le BBD ne retient la solution d’une double saison, car « outre le fait d’un calendrier dépendant de la situation sanitaire mondiale pouvant geler les déplacements des joueurs étrangers pour rejoindre la France en Août, c’est l’équité sportive en premier lieu qui pose question.

Comment défendre un maintien, une course au titre, alors que l’équipe qui va jouer la deuxième partie de saison ne sera pas la même que sur la saison 2019-20. Comment recruter, même pour un grand club comme Gravelines, lorsque le classement de début de saison te situe dans les derniers ? N’est-ce pas également un scénario source de recours potentiel ?

Puis vient la cohérence de cette formule au regard du grand public et de nos partenaires. Comment leur expliquer que certains joueurs du BBD entre autres, joueront contre leur précédent club la saison prochaine. »

« Notre préférence, après de nombreux échanges en interne est la suivante :

– La saison actuelle est terminée. Sans suite. Sans relégation. Désignation d’un Champion et des places Européennes.

– La saison prochaine doit repartir avec les mêmes 18 clubs, avec la possibilité si la LNB le souhaite d’ouvrir la compétition au Champion de ProB, dont les modalités pour le désigner restent à définir.

– Nous souhaitons que la pression économique qui va inévitablement peser sur nous tous, ne soit pas doublée d’une double peine avec la réduction de l’élite à 16. »

Enfin, «  nous proposons de retravailler activement un nouveau plan stratégique dès la rentrée.

Des axes forts pourraient être revisités :

STABILITE ECONOMIQUE: Si on maintient à terme 18 clubs avec une seule descente directe : possibilité d’investir économiquement dans le temps pour les clubs et possibilité de prendre des risques sur les temps de jeu des jeunes et nouveaux français de Jeep Elite

STABILITE DES EFFECTIFS Travailler sur la stabilité des effectifs avec moins de changements de joueurs étrangers en cours d’année, Mercato à figer.

IDENTITE DE JEU : Retrouver une identité de jeu et de vie à l’européenne.

– Diminuer progressivement le nombre des extracommunautaires.

– Cohérence avec l’existence des centres de formations.

– Cohérence avec la volonté de permettre aux joueurs de PRO B d’accéder en JE comme voulu dans la carte stratégique de la LNB »  

Claude Bergeaud, le Directeur Sportif préconise la réflexion : 

« Il faut se réinventer. Peut-être que le sport ne sera plus le même après cette épisode sans précédant. Le basket doit réfléchir à ce qu’il est et prendre un virage. Il faut se demander de quoi on a besoin, s’interroger sur notre identité. Quel style de jeu ? Combien de joueur étranger ? »

L’Union des Clubs Professionnels de Basket prévoit une baisse de budget de 30% en moyenne pour l’ensemble des clubs. Laurent Serres donne une échelle de mesure : 

« Les budgets de Jeep ELITE 2020-2021 pourraient être inférieurs à ceux de la Pro B cette saison ».

“Habitué des gestions de budget serrées et existant en première division malgré son 17ème budget sur 18 en JE, le BBD n’est pas en danger. La Direction a d’ores et déjà pris des mesures pour préserver les intérêts du club en mettant ses salariés administratifs au chômage partiel et en obtenant un Prêt Garanti par l’Etat qui sécurisera la trésorerie du club sur les prochains mois.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

3 Responses
  1. STEPH87

    Certaines propositions sont vraiment intéressantes, d’autres totalement utopiques comme sur le nombre d’étrangers. Je suis totalement d’accord avec le BBD sur un point, cette saison ne peut pas être considérée comme une saison blanche car DIJON a remportée la LEADER’S CUP grâce à son classement dans le top 8 à la fin des matchs aller ! L’idéal serait sans doute de figer le classement à la dernière journée disputée par tous les clubs, soit la 23ème et d’attribuer le titre de champion au 1er et les places européennes aux équipes qui suivent.

    En ne faisant descendre personne et en faisant monter 2 équipes de PRO B, on pourrait jouer à 20 clubs. Personne ne serait lésé et cela permettrait de récupérer une partie des recettes perdues de la saison précédente. C’est sans doute la moins mauvaise des solutions.

  2. Huet

    Complètement d’accord avec le commentaire précédent ! Il y va de la survie des clubs , de l’équité sportive et de la cohérence, il faut figer le classement tél qu’il était à l’arrêt des compétitions et accepter que les choses ne seront plus tout à fait comme avant
    L’occasion pour le basket comme pas mal de sport de remettre en cause la course au budget toujours plus gros.
    Pas de descente de l’élite, 1 ou 2 montées de pro B et de N1

  3. tout a fait d accord avec les 2 commentaires 6 premiers font la coupe d europe ; pas de descente, 2 montées ; 20 club pendant 3 ans pour pouvoir recuperer un peu des pertes de cette année , je ne comprends pas le president de la federation qui hesite , s enteter a faire reprendre le championat sans spectacteurs et avec quels joueurs c est de l inconscience

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements