L’ADA Blois se dit “obsédée” par la montée en Jeep Elite

Sacha RUTARD
5

Interdite en 2019 de montée en Jeep Elite pour des raisons administratives, l’ADA Blois Basket entend bien cette fois réaliser son objectif quand bien même la saison s’est terminée prématurément. Elle argue qu’elle était en tête de Pro B au moment de son arrêt.

Dans un courrier envoyé aux partenaires, et révélé par La Nouvelle République, Paul Seignolle (président), Pascal Bardet (directeur financier) et Julien Monclar (directeur des opérations) écrivent que leur :

« obsession est de faire valoir la réalité sportive de la saison que nous venons de vivre à 70 % et donc que l’ADA accède à la Jeep Élite. Il s’agit pour nous de la reconnaissance d’un travail collectif, qui va de l’abonné à notre meilleur joueur en passant par nos partenaires, les collectivités et le staff. »

Ses dirigeants estiment que le club a les reins suffisamment solides pour assumer la division supérieure:

« Nous le pensons car tous les clubs sont concernés et l’écart que nous pourrions accuser avec le budget médian de Jeep Élite sera en principe moins important que si nous étions montés dans des circonstances normales. Par ailleurs, nous croyons en notre capacité de rebond (…) Bref, nous croyons au sport et voulons amener Blois et le Loir-et-Cher dans l’élite sportive pour la première fois de son histoire. »

Photo: Paul Seignolle (Tuan Nguyen)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

5 Responses
  1. KOPCSP1929

    Deux refus de montée ce serait trop.
    Dans l’hypothèse d’une jeep élite élargie et à la vue du contexte il faut les faire monter.
    Ce club le mérite par sa régularité depuis plusieurs saisons.
    Avec un mini derby avec le CSP à venir…

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements