La JL Bourg et l’Eurocup – Frédéric Sarre (directeur sportif): “on va aborder la compétition en essayant de sortir de ce groupe”

Sacha RUTARD
0

Sur le site du club, le directeur sportif de la JL Bourg, Frédéric Sarre, évoque dans une interview l’inter-saison et le recrutement qui ont été bouleversés par la pandémie de Covid-19:

Les agents ont eu des réactions très différentes et ont eu du mal à entendre que nous n’étions pas dans une période “classique”. Certains joueurs n’ont alors absolument pas compris ce qu’il se passait ou alors ne voulait pas en tenir compte. En plus de cela, des pays ont ouvert leur recrutement tardivement, d’autres ont repris les compétitions et ont décalé. Comme tout ça est en cascade : les positions de la NBA avec la draft décalée, la reprise ou non du championnat, tout cela n’a pas donné une vraie lisibilité sur l’ensemble du marché. Il faut quand même dire qu’une partie des joueurs a été en mesure de prendre très vite, peut-être par protection, une décision.  Un dernier point est plutôt orienté sur le marché espagnol, qui est un marché fort économiquement et qui a attiré des joueurs du marché français assez rapidement dans des tarifs meilleurs qu’en France, mais tout de même en deçà de ce qu’avait l’habitude de mettre en place la Liga ACB.

Frédéric Sarre explique la stratégie de la JL qui va pour la première fois disputer l’Eurocup:

On restera sur douze joueurs. On a longtemps hésité avec la possibilité de partir à onze ou douze. La première option était plutôt d’avoir onze joueurs, mais le recrutement des différents joueurs et de leurs caractéristiques et également la multitude de compétitions dans lesquelles on va être engagé, entraînant une répétition des matchs, nous a convaincus d’aller sur un groupe de douze. Cela pour être en mesure d’avoir une équipe compétitive sur tous les tableaux, que ce soit le Championnat de France ou l’EuroCup en se donnant la chance d’aller au Top 16, la Coupe de France et la Leaders Cup qu’on espère aussi aller jouer. Avec cette multitude de dates, des temps de récupérations moindres et la fatigue, nous avons été confortés dans l’idée d’être douze. En plus, ceci doit nous permettre de couvrir et pallier tous les petits pépins physiques puisqu’on aura des joueurs qui auront la capacité d’évoluer sur différents postes.

A propos de la participation à l’Eurocup, Frédéric Sarre ne cache pas sa satisfaction de vivre avec le club de l’Ain cette première expérience européenne :

La première chose est que c’est un vrai bonheur de pouvoir participer en tant que club à cette compétition-là. C’est une sorte de reconnaissance du travail accompli et je pense que le club, le staff, tout le monde et vraiment tout le monde le mérite. Une fois qu’on y est, c’est comme une accession à un niveau supérieur et nous savons très bien qu’il y a toujours une part de découverte. On n’aura pas beaucoup de joueurs qui ont un cursus de compétition européenne : seulement Zeko Wright, Danilo Andjusic et Thomas Scrubb. On sera donc novice, cependant on va aborder la compétition en essayant de sortir de ce groupe.

Photo: JL Bourg

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
LMMJVSD
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements