Alain Weisz (Boulogne-Levallois): “la vraie question est de savoir pourquoi on s’arrête”

Sacha RUTARD
6

Les Metropolitans de Boulogne-Levallois accueillent aujourd’hui Pau. C’est avec Monaco et Villeurbanne l’un des trois clubs qui acceptent de jouer à domicile avec la contrainte de huis clos. Dans Le Parisien, son directeur des opérations basket, Alain Weisz exprime son incompréhension et son inquiétude sur la situation actuelle:

“Je ne sais pas ce qu’il va se passer dans un mois mais je pense que c’est reculer pour mieux sauter. Je ne veux donner de leçon à personne mais la vraie question est de savoir pourquoi on s’arrête (…) On a des joueurs, une équipe, une compétition européenne qui est déjà bien entamée, je ne vois pas pourquoi on ne jouerait pas en championnat. En juin, quand on a monté les budgets et les équipes, personne ne s’est projeté sur la suite et les différentes hypothèses. On est parti sur le principe que des jours meilleurs arrivaient. Personne n’a envisagé le fait qu’on pourrait avoir une restriction importante de la jauge alors qu’on venait de passer trois mois avec l’interdiction totale de jouer. Il n’y avait aucun plan B et aujourd’hui, tout le monde s’inquiète. Tous les autres sports collectifs français continuent sauf nous (…) Si au printemps on avait anticipé et demandé une réduction de la voilure – c’est-à-dire de ne pas disputer les Coupes d’Europe et de limiter le nombre de joueurs étrangers par équipe – on aurait pu s’adapter. Mais jamais cela a été évoqué. Aujourd’hui, c’est un immense bordel.”

Photo: Metropolitans

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

6 Responses
  1. OscarArine

    Je trouve que ce commentaire d’Alain Weisz manque de cohérence.
    Autant je suis d’accord avec lui pour dire que peu de monde semble avoir anticipé une “deuxième vague” ou ne serait-ce que pris en compte le premier confinement, autant dire “Personne n’a envisagé…” lorsqu’on est soi-même un acteur de la chose pose problème.
    Les Mets ont vu leur budget et leur masse salariale augmenter de 7 % à l’intersaison (alors qu’il y a en moyenne une baisse de 7 à 9 % pour les clubs de Jeep Elite), ils jouent l’Eurocup, ont six non-JFL sous contrat.
    Quant à dire “tous les autres sports co jouent”, c’est de moins en moins vrai, on entend les mêmes soucis et cris d’alarme sur l’impossibilité que ça tienne sur la durée dans les autres sports.
    Puis bon, pourquoi les Mets n’ont pas expliqué tout ça à la LNB pendant les AG ?

    1. OscarAbine

      Benucci, Alain Weisz est directeur des opérations basket des Metropolitans 92. Donc décisionnaire sur le recrutement, j’imagine.
      Et que constatons-nous dans l’effectif des Mets ? La présence de :
      Brandon Brown
      Rob Gray (même s’il est parti à Monaco)
      Anthony Brown
      Tomer Ginat
      Miralem Halilovic
      Vitalis Chikoko
      Assem Mareï

      Que des “Ricains” ou au moins non-JFL. Pourtant, que je sache, personne n’a mis un couteau sous la gorge d’Alain Weisz ou d’un autre dirigeant “métro” pour les obliger à signer autre chose que des jeunes Français. Et rien n’empêche les Mets de faire plus jouer leur seul jeune, Neal Sako, entré une seule fois en jeu sur les 4 matchs joués par le club.
      Toujours pareil, c’est bien de dire “faut faire ceci”, mais faut ptêt aussi commencer par le faire soi-même…

      1. OscarAbine

        Oh, j’oubliais : Rob Gray, parti il y a peu, a été remplacé. Par un jeune français ? Bah non, par Trevor Lacey.

    2. PALADE

      rien n’empêchait Paris de jouer avec 2 us ( pau l’a fait) ça n’a rien à voir avec le huis clos ou pas.
      le pb des jfl est le même depuis plusieurs saisons : il n’y en a pas assez de dispo de niveau pro A quand on enlève la vingtaine qui joue dans les meilleurs clubs européens ou nba.
      Réduisons le nb de clubs en jeep élite déjà de 2, on récupérera une dizaine de jfl.
      Et puis pour suivre régulièrement le championnat espoirs, le niveau baisse chaque année : cette saison certains clubs ont 6-7 vrais espoirs et vont chercher des cadets france pour compléter, obligeons les à aller chercher 10 vrais espoirs avec un vrai travail de détection en local.

      Effectivement on a l’exemple de Neal Sako qui pourrait jouer plus ou Ivan Fevrier l’an dernier qui jouait peu et se révèle à Nantere.

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements