Michael Gelabale (Chalon) : “C’est un club qui ne mérite pas ce qui lui arrive aujourd’hui, ça me touche profondément”

Sacha RUTARD
0

L’Elan Chalon est à l’agonie. Hier soir, pour le derby bourguignon, il n’a pas su profiter des absences à la JDA Dijon de Axel Julien (covid), Chase Simon (adducteurs) et Jacques Alingué (doigt). Il s’est incliné au Colisée, 81-90, face à un David Holston encore royal (26 points dont 14 dans le dernier quart-temps et 8 passes). Aussi, les Chalonnais sont toujours avant-derniers et pour se sortir du bourbier, il leur faut gagner lors de la dernière journée à Orléans -qui vient d’obtenir définitivement sa place dans le top 8- tout en escomptant sur une défaite de Gravelines face à Pau et à une victoire de Roanne sur l’ASVEL. Autant dire que c’est cuit à 95%.

Le coach Ali Bouziane emploie la Méthode Couet comme le rapporte le Bien Public :

« C’était encore un match important et il en reste un car mathématiquement, on n’est pas encore en Pro B. J’ai toujours le même regret, qu’on joue par intermittence. Même si on prend 90 points, je pense qu’on a bien défendu. On avait un plan de jeu, on l’a respecté mais on n’avait pas prévu ces 17 points sur rebond offensif. […] Psychologiquement, l’équipe est touchée depuis un moment, depuis le match à Gravelines. Mais je suis obligé d’y croire. » 

Michael Gelabale, par ailleurs irréprochable sur la plan individuel (17 points, 23 d’éval) ne pouvait que faire le mea culpa de son équipe.

« Collectivement, on aurait dû être plus agressif. On jouait contre une équipe qui n’était pas au complet, il aurait fallu moins tirer derrière la ligne. Puis, comme d’habitude on n’a pas le déclic pour tuer les adversaires ou ce (samedi) soir, passer devant. David Holston a aussi mis de gros tirs, chapeau à lui. C’est une équipe qui mérite d’être là où elle est. Ils ont joué avec six pros… soit ce sont des Michael Jordan, soit le coach c’est Phil Jackson ! […] Il y a de vrais regrets, car il y avait un coup à jouer. Je savais l’enjeu du match, cela fait quatre ans que je suis ici. C’est un club qui ne mérite pas ce qui lui arrive aujourd’hui, ça me touche profondément. »

L’Elan Chalon est en première division depuis 1996 et a à son palmarès deux titres de champion de France (2012 et 2017), deux Coupe de France (2011, 2012), une semaine des As (2012), trois finales de coupe d’Europe (2001, 2012 et 2017), et aussi un centre de formation très productif… Triste.

Photo: Michael Gelabale (Elan Chalon)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019