Jeep Elite – 1/4 de finale : Strasbourg fait craquer Boulogne-Levallois dans le money time, 79-68

Sacha RUTARD
0

Privée de son Rhénus en raison de l’EuroBasket féminin, la SIG Strasbourg s’est réfugiée à 25km de là, à Gries-Oberhoffen, pour son quart-de-finale de playoffs de Jeep Elite, et dans une ambiance chaude mais bon enfant, il a fini par obtenir gain de cause dans les ultimes minutes, 79-68, faisant respecter la hiérarchie de la saison régulière, puisque ce match opposait le 3e au 6e.

Si la SIG Strasbourg devait toujours composer sans son meneur Brandon Jefferson et son intérieur Yannis Morin, les Metropolitans se sont présentés sans trois joueurs de base, l’international Maxime Roos, l’Israélien Tomer Ginat et l’Américain Brandon Brown, sans évoquer le cas du Bosniaque Miralem Halilovic, toujours pas remis de sa fracture à la mâchoire.

Le leadership a été longtemps partagé dans un premier quart-temps plutôt poussif, avec 8 points pour la SIG de Ishmail Wainright (top marqueur et à l’évaluation du match avec 19 points et 24), avant un coup de chaud du Tchèque Jaromic Bohacik, qui lui a donné un premier vrai avantage (20-14). Avec un troisième trois-points de Ishmail Wainright, les Strasbourgeois se détachaient jusqu’à 32-21, tandis que Bonzie Colson attendait la 18e minute pour inscrire ses premiers points. Strasbourg était dominant dans à peu près tous les secteurs, mais perdaient deux fois plus de ballons que les Métros lesquels, sans être étincelants, demeuraient dans la course à la mi-temps (37-31).

Au train, les Métropolitans revenaient à la marque, puis après une interception et un dunk de Neal Sako, puis des trois-points de David Michineau et Bastien Pineau, l’activité de Josh Owens et sur la durée la patte gauche de leur pivot Vitalis Chikoko, ils se saisissaient fermement des commandes : 46-54 à la 29e.

Ce n’est que dans le dernier quart-temps que la SIG a pris enfin la mesure de l’enjeu, durcissant sa défense et égalisant à 58 à 8 minutes de la fin. Deux lancers-francs ratés de Anthony Brown, un airball de David Michineau, et dans le camp alsacien un efficace Uke Udanoh (15 points, 8 rebonds), et la machine alsacienne était lancée. C’est le moment qu’a choisi le MVP de la Jeep Elite et de la Basketball Champions League, Bonzie Colson, pour sortir du bois. D’un superbe panier à trois-points, puis d’un dunk sur contre-attaque ponctué d’un lancer-franc, il marquait de sa griffe ce quart-de-finale.

La SIG affrontera Villeurbanne en demi-finale à Rouen.

La boxscore est ICI

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019