Villeurbanne 83, Strasbourg 67 : L’ASVEL est prête pour un 20e titre

Sacha RUTARD
0

Championne en titre puisque celui-ci n’a pas été attribué en 2020, l’ASVEL est à même d’en conquérir un 20e samedi. Seule la JDA Dijon peut désormais l’en empêcher puisque la SIG Strasbourg en a été incapable lors de la 2e demi-finale de la journée. Les Villeurbannais, qui en ont vu d’autres cette saison en Euroleague, ont parfaitement maîtrisé la situation. C’était la journée des Belges puisqu’après le Dijonnais Hans Vanwijn, c’est l’intérieur villeurbannais Ismaël Bako et ses bras tentaculaires, qui s’est régalé avec des rebonds fermes (12) et des claquettes-dunks (18 points à 8/9 aux tirs).

Même si vous avez pléthore d’absents, quand vous êtes l’ASVEL, vous pouvez avoir un 5 de départ très présentable, avec Antoine Diot, Norris Cole, David Lighty, Amine Noua et Ismaël Bako. Avec Kevarrius Hayes en 1ère rotation intérieure et Paul Lacombe à l’extérieur. Et puis, un groupe resserré permet à ceux qui sont davantage voués au banc qu’au terrain, en temps ordinaire, d’avoir davantage de responsabilités.

Après quelques égalités, les Villeurbannais ont fait leur trou en fin de premier quart-temps avec 11 points d’Amine Noua. La SIG avait beaucoup de problèmes avec l’intensité villeurbannaise, à commencer par le MVP de la Jeep Elite, Bonzie Colson, qui devait attendre 15 minutes pour déflorer son compteur. Les Alsaciens se sont souvent empalés dans la défense adverse (12 balles perdues en première mi-temps) et durant cette période, l’écart a oscillé autour de la dizaine de points pour se fixer à 43-31 à la 20e minute.

Au train, la SIG a alors remonté son handicap avec Brandon Jefferson, qui pour son retour en service, démontrait qu’il avait toujours le compas dans l’œil. L’ASVEL n’avait plus que 4 unités de marge (51-47) à la 27e minute. Seulement, Villeurbanne infligeait un 12-0 aux Strasbourgeois, et cette fois pas de séance de rattrapage. Il y a eu bientôt 20 points de différence (70-50) et le final n’a rien changé à l’affaire, sinon que TJ Parker a pu distribuer quelques minutes à son arrière-banc.

La boxscore est ICI.

Photo: Ismaël Bako et Matthew Strazel (LNB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2021
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements