BCL Interview Premium

Rapports avec l’Euroleague, bilan de la première saison, l’avenir… Interview du patron de la BCL

Le Grec Patrick Comninos, 47 ans, est depuis sa création le Directeur Général de la Basketball Champions League après avoir transité dans le football, à l’UEFA, comme responsable des opérations avec les clubs et les équipes nationales.

A Mies, près de Genève, au siège de la fédération internationale qui accueille aussi celui de la Basketball Champions League, il a répondu en exclusivité aux questions de Basketeurope.com pour faire un bilan de la première saison de la BCL et exposer la philosophie générale de la FIBA comparée à celle de l’Euroleague.

Comment s’est passé cette première saison de BCL, de votre point de vue et aussi en fonction du retour des clubs ?

C’est une bonne période pour avoir cette discussion,  ayant fini la partie principale de la saison avec les 320 matches et en attendant les quatre derniers du Final Four (NDLR: l’interview a été réalisé juste avant le Final Four à Tenerife). On peut prendre un vrai recul en gardant à l’esprit qu’il s’agit de notre première saison. La BCL a été créée en mars 2016 et il y a six mois, il n’y avait rien. Enormément de choses se sont passées cette année. En tenant compte de ceci, j’estime que le bilan est très positif et c’est le retour des clubs qui me fait dire cela. On est en train de leur envoyer un questionnaire assez détaillé pour avoir des réponses sur des points particuliers et voir comment on pourra procéder à des améliorations la saison prochaine. Tous les clubs ont participé à cette BCL sans savoir grand-chose sur cette compétition qui était complètement nouvelle.. Des clubs avaient une appréhension, une méfiance, vis-à-vis de ce qu’ils allaient trouver. Ils pensaient que l’environnement FIBA n’était pas facile d’accès et que même si la BCL n’est pas à 100% FIBA, ils estimaient que c’était une compétition FIBA. Ces clubs nous ont tous dit qu’ils étaient très positivement surpris, ils ne s’attendaient pas à autant de points positifs. C’est la base pour nous améliorer l’année prochaine.

Vous êtes donc davantage à l’écoute des clubs que par le passé ?

L’un des points stratégiques principaux pour nous, c’est qu’il s’agit d’une compétition pour les clubs.  On veut leur donner un format, un environnement dans lesquels ils peuvent évoluer et s’améliorer. On est à leur écoute. Il n’y a pas un email qui n’est pas répondu dans la journée. Notre staff est à disposition, autant dans les bureaux que sur place, pour aider les clubs. On leur donne les outils et de plus en plus d’informations pour aussi leur permettre de se développer.

Certains étaient habitués aux relations avec l’Euroleague et l’Eurocup et il fallait répondre à leurs aspirations ?

Effectivement, ils avaient un point de référence assez récent et assez élevé avec l’Euroleague,  qui est une compétition de haut niveau sous tous les aspects. On a donc eu des échos très positifs sur leur ressenti vis-à-vis  des services administratifs de la BCL.

Concrètement, la BCL envoie-t-elle des salariés sur chaque match pour vérifier que tout se passe bien au niveau de la logistique ?

Oui, c’est très important pour nous pour plusieurs raisons. Premièrement, pour sauvegarder l’uniformité de tous les matches. On joue vingt matches par semaine et il faut avoir le même produit, la même image visuelle pour chacun. Deuxièmement, beaucoup de droits ont été centralisés et c’est notre responsabilité d’être sûrs que tout est parfaitement géré. Je parle principalement des droits de télévision qui sont gérés de manière centrale par la BCL. La production des matches qui n’a jamais été d’un tel standard pour une compétition de ce niveau, le plan des caméras, tout le côté visuel, mais aussi le branding, tout cela est centralisé et nous envoyons des personnes sur site à chaque match. C’est nous qui installons tout afin d’assurer la même qualité dans chaque salle. Ce ne sont pas des salariés à plein temps mais des freelancers.

Combien de personnes êtes-vous dans le staff de la BCL ici à Genève ?

La BCL emploie sept personnes à plein temps. Mais il y a beaucoup plus de personnes qui travaillent sur ce projet. Il y a de nombreux partenaires qui nous aident durant les matchs. Enfin, on a l’avantage de bénéficier du savoir-faire du staff de FIBA Europe et de la FIBA. Ils ne sont pas impliqués directement mais ils soutiennent cette nouvelle compétition.

« Si on fait le total, droits de licences, coûts de production, c’est clair que Canal+ est l’un de nos partenaires les plus importants »

En ce qui concerne la télévision, le deal que vous avez avec Canal+ est-il l’un des meilleurs que vous avez eu pour la BCL ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Abonnements avec option "Magazine bimensuel" Cliquez-ici
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

 

 

 

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *