Interview: Régis Bardera, arbitre et préparateur mental des Bleues

Pascal Legendre
0

 Régis Bardera, 45 ans, est une figure de la Jeep Elite puisqu’il y arbitre depuis 18 ans. Il a aussi officié à l’international et depuis quelque temps se consacre au 3×3. Il est parallèlement préparateur mental au sein de l’équipe de France féminine.

Ce sont les expériences dans ces domaines qu’il nous raconte ici.

Vous dites que vous avez un père qui vous a abandonné enfant et qui ne respectait pas la loi et que c’est pour ça que l’arbitrage vous convenait ?

J’ai été abandonné à l’âge de cinq ans par mon père et avec ma maman on s’est retrouvés seuls. Elle m’a transmis une leçon de courage comme quoi dans la vie il faut batailler pour réussir, pour réaliser ses rêves. J’ai commencé le basket quand j’avais dix ans car j’avais une voisine qui y jouait. Je trouvais ce sport passionnant, je n’étais pas un shooteur, un grand joueur mais j’aimais faire des passes pour les autres, je me régalais de défendre ensemble. Dès l’âge de 12-14 ans, j’ai ressenti l’envie d’arbitrer. J’avais la force de prendre des décisions rapidement, je n’avais pas peur d’assumer de suite les erreurs. J’aimais la notion de diriger. Au fur et à mesure de gravir des échelons, j’ai réfléchi au pourquoi je suis devenu arbitre. Une activité où on a des règles, où l’on fait respecter la loi. J’avais eu un père qui ne respectait pas du tout la loi et moi j’ai choisi une activité où il fallait être le plus proche de la loi. Dans ma façon d’être, je suis très sensible à la notion d’honnêteté et au respect des règles, que ce soit dans la vie de tous les jours, le code de la route. Cela m’a permis d’être très tôt sensible dans mon activité d’arbitre à la gestion des personnalités. On a les fautes, les fautes techniques pour sanctionner les joueurs mais j’ai toujours préféré l’humain (…) Et d’être au milieu avec un sifflet ça m’a permis de prendre confiance en moi, de diriger à ma façon et j’ai travaillé tous les jours. J’ai assisté à des camps, à des stages, je suis allé à l’encontre de coaches de première division pour les questionner pour apprendre ce qui se fait au plus haut niveau. Tous les jours c’est chercher pour apprendre et apprendre sur moi. Pourquoi je suis là ? Dès que quelqu’un me parle de basket, Chantal Julien (NDLR : responsable des arbitres français de haut niveau), un coach, un joueur, j’écoute car il y a toujours quelque chose à retenir même et surtout à 45 ans. C’est essentiel de ne pas penser détenir la vérité. En trente ans d’arbitrage, j’ai toujours évolué.

Quand on est arbitre international, arbitre t-on de la même façon un joueur suivant sa nationalité, son origine ?

Lorsque j’ai commencé à voyager, j’ai arbitré des joueurs plus ou moins connu et la première chose que j’ai tenu à faire, c’est au maximum d’avoir une connaissance du joueur et de sa personnalité. Et éventuellement de connaître un ou deux mots dans sa langue pour qu’il y ait un premier lien de confiance. « Bonjour ». « Au revoir ». « Merci ». « Comment allez-vous ? » « Bon match ! » Afin de créer un climat essentiel entre un joueur, un coach et un arbitre.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Photos: FIBA et FFBB

 

 

 

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

janvier 2019
L M M J V S D
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements