Interview (1) – Vincent Lavandier (coach Glasgow Rocks): “Il y a des matches en prime time sur la BBC. C’est ça le paradoxe”

Pascal Legendre
1

Ancien assistant en Pro A, coach en Pro B et N1, Vincent Lavandier a vécu une expérience dans la Bristish Basketball League comme head coach des Radisson Red Glasgow Rocks qui étaient en tête du championnat au moment de son arrêt. Il nous fournit ainsi un éclairage pertinent sur la BBL et le basket britannique qui sont pétris de paradoxes.

L’interview est en deux parties.

Son choix de partir au Royaume Uni :

Je connais l’ancien general manager de Glasgow depuis des années. Là-bas, ils achètent les clubs, c’est comme des franchises, et en 2017 ils ont changé de propriétaire. Le GM m’a appelé, je suis allé sur place, j’ai eu un entretien avec eux. Mais le nouveau propriétaire, qui ne connaissait pas le basket, a voulu prendre un coach anglais. Je suis toujours resté en contact car j’y ai des anciens joueurs -notamment Gareth Murray qui est en équipe d’Ecosse et en GB Team- qui sont là-bas et en plus je l’avais aidé dans le recrutement avec Greg Pryor que j’ai eu à Tarbes- et l’an dernier en février, ils m’ont rappelé. J’y suis allé plus par amitié et pour dépanner. Je connais bien aussi Kieron Achara, un international écossais, qui a joué en Espagne, en Italie, en Grèce et à Glasgow. Il a pris sa retraite à la fin de la saison dernière. Comme le championnat est particulier, arrivé là-bas on a eu 15 matches en deux mois et on est passé de la 11e place à la 4e. Et au bout d’un mois, ils m’ont proposé de re-signer pour deux ans. On a discuté longuement car le pouvoir financier ce n’est pas leur force là-bas ! J’ai une double casquette, celle de head coach et directeur des opérations basket. On a droit à cinq étrangers et sinon je n’avais que des Ecossais dans l’équipe. Pas d’Anglais, c’est un peu nationaliste parfois (sourire). La fibre écossaise est très importante et je suis allé dans ce sens-là. Il n’y a pas beaucoup de bons joueurs en Ecosse mais on ressent une passion énorme. Il y a peu de coaches français qui s’exportent et c’était intéressant de vivre autre chose, de sortir de son confort. Je suis un peu atypique, j’aime bien découvrir des choses. J’ai découvert une nouvelle culture, de nouvelles structures qui peuvent être complexes. Et c’est vrai que j’ai évolué, changé.

« Actuellement, toutes les équipes sont anglaises sinon nous à Glasgow. Il n’y a pas d’équipes galloises et irlandaises car il n’y a pas d’argent »

Les subtilités des formules de la British Basketball League :

Au départ, il y avait 12 clubs mais London City a déposé le bilan en décembre. Il n’y a ni montées, ni descentes. Il peut y avoir des candidats et une nouvelle équipe anglaise va peut-être arriver. Actuellement, toutes les équipes sont anglaises sinon nous à Glasgow. Il n’y a pas d’équipes galloises et irlandaises car


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Merci d'entrer 16 chiffres
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider


A suivre demain

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response

Ecrire un commentaire

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements