Rediff – Mam Jaiteh : « Quand tu réussis à performer dans des championnats différents, il y a de quoi être encore plus fier »

Pascal Legendre
0

Animé par un nouveau statut, Mam Jaiteh (2,08 m, 27 ans) est revenu en force chez les Bleus, au point de bousculer la hiérarchie établie. Entretien avec le MVP de la saison d’Eurocup.

Durant l’été, la rédaction de Basket Europe vous propose de relire une sélection de quelques uns de nos articles premium. Pour les lire, mais aussi découvrir plus de 2 000 autres contenus de qualité (guide de la saison, dossier salaires, interviews, analyses, séries et dossiers), abonnez-vous !

Mouhammadou « Mam » Jaiteh a franchi plusieurs échelons depuis qu’il a quitté Limoges et la France en 2018. Ses différents séjours à l’étranger (Turin, Saratov, Gaziantep puis la Virtus Bologne) lui ont fait un bien fou, et il concrétise les immenses espoirs placés en lui quand il a commencé sa carrière professionnelle au SOM Boulogne. A l’époque, il avait décroché le trophée de MVP français de la Pro B, à seulement 19 ans.

Cette saison a été celle de la consécration avec la Virtus Bologne : la victoire en Eurocup synonyme de qualification à l’Euroleague, et pour Mam le trophée de MVP de la saison régulière suite à ses performances XXL. Dans une véritable all-stars team, il a réussi à cumuler une moyenne de 12,8 points à 71,1 % de réussite à 2-points, et 7,5 rebonds pour une évaluation de 18,1 – la 5e de la compétition – sur seulement 22 minutes.

A 20 ans, Mam Jaiteh était déjà en équipe de France, sur le bout du bout du banc, mais il a eu ensuite des sélections par saccades et il n’en totalise aujourd’hui que 28. Ce sont les fenêtres internationales qui lui ont permis de remettre le pied à l’étrier. Il s’est ainsi fendu sur quatre matches de qualifications à la Coupe du monde, de 10,8 points à… 83,3 % de réussite aux tirs, 3 rebonds et 12,3 d’évaluation.

Au-delà des deux fenêtres estivales réservées aux qualifications à la Coupe du monde 2023, se profile l’EuroBasket en Allemagne, en septembre. Mam est un vrai postulant aux Bleus, mais déboulonner le trio Rudy Gobert – Moustapha Fall – Vincent Poirier est un véritable tour de force. Dans son histoire, l’équipe de France a souffert de sa pénurie de big men. Elle est aujourd’hui dans une période d’abondance.

(c) FIBA

Depuis toujours en équipe de France, rien n’est acquis pour vous, vous êtes habitué à devoir gagner votre place ?
Oui. Je pense que de toutes façons, peu de choses sont acquises dans la vie. Mais que ce soit acquis ou pas, ce n’est pas quelque chose qui va influer sur mon approche du match et ce que je compte faire. Je reste focalisé sur le fait qu’il faut que j’aide au maximum l’équipe, être le plus productif sur ce que je peux apporter, et ensuite, on verra. Je ne me projette pas sur…

Photo : Mam Jaiteh (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019