Le premier Euro de Guerschon Yabusele en équipe de France : « Je suis prêt ! »

À 26 ans, Guerschon Yabusele dispute en Allemagne son premier championnat d’Europe (1er-18 septembre) avec l’équipe de France A. À l’hôtel des Bleus à Cologne, le Bear évoque ce que représente pour lui cette deuxième compétition internationale, qui débute fort avec déjà un gros duel contre le pays-hôte de la compétition, ce jeudi soir (20h30).

Irréprochable en préparation, comme l’an dernier aux Jeux Olympiques de Tokyo, Guerschon Yabusele fait désormais partie des cadres de l’équipe de France. Quelques heures avant de participer à son premier EuroBasket, l’ailier-fort du Real Madrid (2,03 m, 26 ans) a répondu à nos questions à l’hôtel Marriott de Cologne, où les Bleus resteront pour la première phase, avant de s’envoler pour Berlin en cas de qualification. 

L’équipe de France a tourné la page de la dernière défaite en Bosnie-Herzégovine et souhaite rentrer sans plus attendre dans la compétition. Un premier tour très relevé attend les hommes de Vincent Collet, dont un match inaugural face à l’Allemagne, et ses 19 000 supporters. Sûr de ses forces, le Bear évoque cette première échéance européenne, un nouveau challenge dans une jeune carrière déjà bien remplie.

Face au pays-hôte, à quoi vous attendez-vous en termes d’atmosphère, sachant que l’Allemagne profitera de son match d’ouverture pour retirer le maillot de Dirk Nowitzki ?
« Ça sera un peu le match de leur vie, on le savait déjà en étant opposés au pays-hôte dès le premier jour de la compétition. Ce sera un vrai combat. Il va y avoir beaucoup d’intensité, beaucoup de fans, beaucoup de bruit et d’émotions… On se prépare, et il faudra suivre le game plan tout au long de la rencontre si on veut la remporter. C’est un challenge qu’on se doit de relever, et je pense qu’on est prêts. »

Avez-vous le sentiment d’avoir un peu levé le pied contre la Bosnie, comme l’évoquait plus tôt Vincent Collet ?
« Bien sûr, je suis d’accord avec ce qu’il a dit. Je ne dirais pas qu’il y a eu du relâchement, mais on n’avait pas encore cette excitation du début de compétition…

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

De l’un de nos envoyés spéciaux à Cologne (Allemagne)

Photo : Guerschon Yabusele (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019