LFB : le coup de gueule de Fred Dusart (ESBVA) envers ses joueuses

J Durand
0

Deuxième défaite de suite à l’extérieur pour l’équipe Villeneuve d’Ascq qui s’est inclinée 69-62 hier sur le parquet d’une formation de Nantes-Rezé toujours aussi flamboyante face aux gros à la maison et désormais qualifiée pour les Playoffs. Ce revers ne fait en revanche pas vraiment les affaires des Villeneuvoises puisque dans le même temps, Charleville-Mézières, 2e, n’a fait qu’une bouchée de Basket Landes (83-64), revenant ainsi à hauteur de l’ESBVA-LM (14v-5d). Alors qu’il a fêté ses 40 ans la veille, le coach des Guerrières Frédéric Dusart a profité de la conférence d’après-match pour passer un savon à ses joueuses à qui il laisse l’entière responsabilité quant à la suite de la saison.

« C’est l’ESBVA du moment, qui est suffisant (…). A partir du moment où quand je me mets en colère, il ne se passe rien. Je ne vais plus me mettre en colère. Je viens d’avoir 40 ans… J’estime qu’en prenant des trentenaires, il doit quand même y avoir des capacités d’autonomie, d’auto-motivation, d’aller chercher quelque chose, mais apparemment non. Qu’est ce que je regrette mes jeunes, de 22-23 ans qui étaient pleines de punch et qui voulaient aller chercher le titre. Elles avaient de la personnalité. Nous, on a de la personnalité quand on est à -20, ce qui est très facile (…). Je ne m’énerverai plus. Ce sont elles qui ont l’avenir de l’équipe entre leurs mains. Quand je vois comment on est capable de finir, je me demande pourquoi on ne commence pas comme ça. C’est qu’on ne veut pas aller chercher quelque chose. On est en réaction et pas en action. Or l’action, ça détermine une intention, et la réaction ça détermine juste l’intention de ne pas se taper la honte ».

La conférence de presse d’après-match en intégralité

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements