Interview – Caroline Hériaud (Roche Vendée): “On a toutes qu’une hâte : retrouver les terrains et enfin rejouer”

Clément Carton
0

La meneuse de jeu de Roche Vendée, Caroline Hériaud (1,65m, 23 ans) a déjà repris la compétition par le biais du 3×3 dont elle est l’une des figures d’excellence. Et l’objectif majeur est de renouer avec le 5×5… sans arrêts intempestifs. (Propos recueillis par Clément CARTON)

Quel effet ça fait de signer un Three Peat avec votre équipe, « Las Campeonas », à l’Open de France 3×3 à Nantes, qui plus est en terminant MVP de la finale ?

Pour nous, c’est historique. C’est la neuvième édition de la Superleague 3×3, et c’est la première fois qu’une équipe réalise le triplé. Ce n’est pas un exploit mais on ne savait pas du tout ce que ça donnerait de remanier l’équipe totalement, en remplaçant Assitan Koné par Soana Lucet. Et ça a fonctionné. Je pense qu’on le mérite. Puis, en tant que capitaine, je suis très fière de l’équipe. Je suis super contente pour Marie Mané et Victoria Majekodunmi parce qu’on se suit maintenant depuis trois ans. Et même sans s’entrainer pendant cinq mois, les automatismes sont revenus tout de suite. Ça se voit qu’on se connait bien.

A titre personnel, les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 sont-ils dans un coin de votre tête ?

Bien sûr. Pour tout athlète, les Jeux représentent un objectif de carrière. Mais pour l’instant, rien n’est acquis, il y aura une sélection pour le TQO, il faudra tout donner à ce moment-là. On verra bien.

Revenons à votre actualité en club, pourquoi avoir choisi de prolonger d’un an à Roche Vendée ?

Au moment où j’ai re-signé, on ne savait pas encore si l’on allait être européens. Mais il y avait de fortes chances. J’avais donc cette assurance de jouer une coupe d’Europe, c’est ce qui a pesé dans la balance. A titre personnel, je suis montée en puissance en même temps que La Roche. J’y ai déjà fait un bon bout de chemin mais je pense que je peux continuer à progresser ici, au moins une année, ou plus, en jouant la coupe d’Europe. La Roche, c’est la maison.

Hâte de reprendre la compétition en 5×5 après tous ces mois d’attente ?

Oui, surtout après avoir aussi bien repris la compétition en 3×3, avec du public. Ça m’a redonné envie de partager le basket et de retrouver l’adrénaline de la compétition. On a toutes qu’une hâte : retrouver les terrains et enfin rejouer.

Question calendrier, comment ça va se passer ?

On a repris l’entrainement collectif ce lundi (10 août) à La Roche. Ensuite, je vais enchainer avec un stage avec l’équipe de France, qu’on appelle « la journée Bleu », à l’INSEP. Et puis on espère très vite la reprise du championnat le 26 septembre, contre Bourges. Un joli match d’entrée.

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour cette saison ?

Une très belle saison en 5×5 individuellement et collectivement. Et puis, qu’on fasse la saison entièrement, ça serait déjà pas mal !

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements