Qualifications Coupe du Monde : La France se fait piéger au Monténégro

Après quatre victoires, l’équipe de France a perdu à Podgorica, au Monténégro, son premier match en qualifications pour la Coupe du Monde 2023 (70-69). Cela ne remet pas en cause sa qualification future, mais c’est un boulet avant d’aborder la deuxième phase en août.

A l’évidence, cette équipe de France là à un problème de hiérarchisation. Tout au long du match, elle s’est cherchée et elle a produit un jeu chaotique. S’il présente des stats en apparence très convenables (16 points, 4 rebonds, 3 passes, 3 interceptions, mais aussi 5/13 aux shoots), Théo Maledon, qui a eu énormément de responsabilités pour un quasi rookie, a beaucoup -trop- porté le ballon et n’a pas toujours fait les choix judicieux à la mène. Les Bleus n’ont pas su pleinement profiter de la puissance de Vincent Poirier (18 points et 12 rebonds), très efficace même quand il était associé à Mam Jaiteh.

A l’inverse, bien que dépouillés de plusieurs de leurs joueurs majeurs, les Monténégrins ont joué avec davantage de collectif, sans peur et sans reproche. Leur hargne leur a permis d’être supérieurs au rebond (41-35), et ils ont bénéficié de l’anémie des Bleus à trois-points. Il a fallu attendre la 35e minute pour que Théo Maledon inscrive le premier et seul panier primé de l’équipe de France sur 15 tentatives !

Une gabegie aux lancers-francs

Pour ce match dans une salle bruyante, chaude et sans air conditionné -on a l’habitude en France-, Vincent Collet lançait Andrew Albicy, Elie Okobo, Yakuba Ouattara, Louis Labeyrie et Vincent Poirier dans le cinq de départ. Les Français étaient agressifs à souhait, mais maladroits, loupant leurs sept premiers shoots. Vincent Poirier était dominant dans la peinture, mais un manque de finition générale faisait que les Monténégrins étaient encore à égalité à 15, à la fin du premier quart-temps.

Vincent Collet faisait tourner son effectif et leur pression défensive permettait aux Français de mener momentanément de six points (15-21). Théo Maledon prenait ses responsabilités mais il y avait trop déchets dans le jeu offensif (7 balles perdues), de l’inattention au rebond (8 offensifs à la mi-temps pour le Monténégro), et une incapacité à scorer à trois-points (0-6). Ceci dit, gênés par le défense des Bleus, les Monténégrins présentaient eux aussi un bilan catastrophique dans leurs shoots à plus de 6,75 m : 1/11. On retiendra néanmoins qu’ils menaient après 20 minutes dans un score peu généreux: 33-31.

Le troisième quart-temps offrait un duel à distance entre Vincent Poirier et l’Américain naturalisé Jonas Radebaugh (12 points et 6 rebonds), qui avait été discret en première mi-temps. Avec l’aide de Nemanja Radovic, le Monténégro prenait à son tour 6 points d’avance sur un dunk de Alexa Ilic qui enflammait la salle (52-44). Les Bleus étaient empruntés, dominés au rebond (31-21) et gâchaient aussi des munitions aux lancers-francs (18/28). Il y avait toujours 8 points de retard à l’amorce de la dernière tranche de dix minutes : 56-48.

La France a quand même réussi à refaire son retard (56-56). Un trois-points de Jonas Radebaugh a pesé lourd dans la balance, comme ces deux lancers-francs manqués de Mam Jaiteh. C’est sur une pénétration de Nemanja Radovic -meilleur marqueur de son équipe avec 15 points-, pleine de toucher que le Monténégro a obtenu la victoire. Sur la dernière possession, Théo Maledon s’est embourbé dans la défense monténégrine, et sur le rebond, Elie Okobo, qui jusque là avait converti 7 de ses 10 shoots, a loupé le panier de la gagne au buzzer.

Dans le même groupe, la Hongrie a battu ce soir le Portugal, 69-68. Les Portugais termineront ainsi derniers.

Lundi (20h30), la France accueillera la Hongrie au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif. La deuxième phase commencera du 24 au 28 août prochains.

La boxscore est ICI.

Photo : Vincent Poirier (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019