Demi-finale Coupe du Monde U17 Féminines : La France perd pied dans le dernier quart-temps face à l’Espagne

Après avoir longtemps mené au score, l’équipe de France n’a pas tenu bon tout le match face à l’Espagne (59-66), et se contentera de jouer demain la médaille de bronze, probablement contre le Canada.

Les Françaises ont tout de suite montré leurs crocs. Les Espagnoles ont mis 3’36 pour inscrire leurs premiers points, concédé 6 balles perdues dans le premier quart-temps et loupé deux tirs sur trois. C’est ainsi qu’elles étaient menées 20-8 à la 8e minute.

On appréciait la conduite de balle des meneuses et aussi, forcément, l’impact des deux côtés du terrain de Dominique Malonga et son 1,98m, déjà en double double à la mi-temps (11 points et 10 rebonds). Ramouna Vitta (1,90 m) étant sa parfaite alter-égo. Seulement, deux paniers à trois-points de suite des Espagnoles leur permettaient de revenir à cinq points (26-21), après en avoir compté treize de retard (24-11), alors que les Bleuettes étaient en panne d’adresse.

La résistance des Espagnoles était farouche. Elles étaient toujours dans la roue des Bleuettes à la mi-temps (33-26). Et si un nouveau coup de chaud de Dominique Malonga (21 points et 14 rebonds au final) permettait aux Françaises de se constituer un nouveau matelas d’avance (43-29), l’Espagne revenait à la charge notamment sur des paniers improbables de Iyana Carrion. On le sait : les Espagnol(e)s n’abandonnent jamais, et les voilà qui étaient revenues à 45-42, dans la dernière minute du 3e quart-temps.

Peu à peu, l’avance des Bleuettes était rabotée, au point que l’Espagne passa en tête à 4’30 de la fin du match (53-51). Awa Fam Thiam (12 points, 9 rebonds) les martyrisait dans la peinture, la zone press entraînait des pertes de balle, et elles étaient complètement à sec en attaque. Pourtant, aux forceps, les Françaises vont remettre un court instant le nez à la fenêtre grâce encore et toujours à Dominique Malonga (59-58), mais le momentum était espagnol, à l’image de la main de Iyana Carrion (20 points, 7 passes), qui ne tremblait pas aux lancers-francs et encore d’une dernière interception fatale.

L’équipe de France rencontrera pour la médaille de bronze, demain dimanche, le vaincu d’Etats-Unis/Canada, sachant que les Américaines ont faire boire le bouillon à toutes leurs adversaires jusqu’ici, notamment à la Corée-du-Sud en 8e de finale (114-29) et au Japon en quart (112-38). Des monstres.

La boxscore est ICI.

Photo : Dominique Malonga (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019