Coupe du Monde féminine : La France épuise le Japon et se qualifie pour les quarts-de-finale

Les Françaises ont d’ores et déjà assuré leur qualification en quart-de-finale de la Coupe du Monde suite à une probante victoire sur le Japon (67-53). Elles sont à même de prendre l’une des trois premières places du groupe pour éviter l’ogre américain.

On n’a pas reconnu le Japon flamboyant médaillé d’argent des Jeux Olympiques de Tokyo. Les Asiatiques n’ont pas virevolté comme des papillons face à la défense française et ont été d’une maladresse dans les tirs à plus de 6,75 m (5/21) qu’on ne leur connaissait pas. De plus, elles ont enregistré deux trous d’air qui leur ont été fatals. L’absence de la perle Rui Machida et le changement d’entraîneur sont deux explications.

Jean-Aimé Toupane a fait appliquer une solide défense à ses joueuses en en utilisant réellement 7 dont Gabby Williams à 32 minutes et Sarah Michel à 31. Les Bleues ont piqué 13 balles aux Japonaises mais concédé encore une fois trop de balles perdues, 15.

L’équipe de France jouera demain mardi à 9h30 un autre match de la plus haute importance face à la Serbie.

Photo : Gabby Williams (FIBA)

20-6 et puis un 0-14

Les Bleues ne pouvaient pas mieux démarrer le match. Grâce à une défense intense, qui privait les Japonaises d’espaces, une Marine Fauthoux tenant solidement la mène, elles menaient 8-1, puis encore 16-3. Visiblement stressées, les Asiatiques rataient même des tirs faciles. C’est pour cela qu’après 9’45, elles n’avaient réussi qu’un seul de leurs 13 shoots, alors que la France avait su porter le fer à l’intérieur.

Les Françaises ont compté jusqu’à 14 points d’avance (20-6) grâce à une Gabby Williams hyper active, mais ce fut ensuite le trou noir et elles ont déconstruit leur avantage en quelques minutes. Les Japonaises retrouvaient subitement leur adresse et la confiance qui va avec pour infliger à la France un 0-14. La série était tout juste interrompue, encore par Gabby Williams, pour éviter que le Japon passe devant. 29-26 à la mi-temps. Migna Touré avait réussi un trois-points, mais les neuf autres tentatives de ses équipières avaient échoué.

Photo : Marine Fauthoux (FIBA)

Les Japonaises font du surplace

Les Japonaises profitaient de leur jeu à deux à l’intérieur et de leur défense agressive pour revenir à 32. Jamais elles sont passées en tête. Grâce à l’axe Fauthoux-Williams-Rupert, les Françaises tenaient bon, reprenaient un peu d’air, mais elles gâchaient quantité de balles.

Comme lors du premier, les Bleues réussissaient totalement leur entrée de quatrième quart-temps. L’appelée de la dernière heure, Migna Touré faisait fructifier l’avantage de son équipe, qui se dégageaient définitivement au score. Passives, visiblement épuisées, les Japonaises rataient absolument tout ce qu’elles entreprenaient, et encaissaient un 15-0 pour ne marquer que 9 points en 10 minutes et encore à la fin, quand l’addition avait déjà été réglée.

La boxscore est ICI.

Photo : (FIBA)

Photo d’ouverture : Iliana Rupert (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. VALLE DIDIER

    Je crois bien qu’un tirage au sort détermine les 1/4 entre les 1 et 2 du groupe A avec les 3 et 4 du groupe B et Idem pour les 1 et 2 du B avec les 3 et 4 du groupe A.

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019