Autre

Eurobasket 2011 : le résumé de la 2ème journée

C’est le deuxième jour, et l’intensité ne faiblit pas sur les différents parquets. Les gros bras engrangent, et il n’y a pas de place pour l’à-peu-près.

Première info, les Bleus ont une belle opportunité dans leur groupe en battant dès demain le voisin teuton. Et la surprise du jour nous vient de la défaite des Croates contre les Macédoniens.

En revanche, l’Italie, battue deux fois, est déjà dos au mur.

 

Groupe A  (à Panevezys)

Dans le duel de la péninsule ibérique, et après sa frayeur de la veille, l’ogre espagnol a mangé la souris portugaise sans s’étouffer (87-73). C’est encore une fois Pau Gasol qui a montré l’exemple avec une efficacité monstrueuse : 20 points en 19 minutes. Son compère Navarro n’est pas mal non plus : 17 points en 19 minutes.

Opposée à la Grande-Bretagne du one-man show Deng (22 points et 8 rebonds mais 37% aux shoots), la Turquie continue son petit bonhomme de chemin en s’imposant facilement 90 à 61. Le meilleur marqueur est Emir Preldzic (bonne chance pour le prononcer !) qui termine avec 15 points et 6 passes.

La Lituanie a redressé la barre après un match tendu pour son entrée en compétition. Les héros locaux s’imposent sans trembler 97 à 77 contre la Pologne avec un bon match de Kalnietis qui cumule 19 points, 6 rebonds et 6 passes.

 

Classement

1. Turquie (2v-0d)

2. Lituanie (2v-0d)

3. Espagne (2v-0d)

4. Pologne (0v-2d)

5. Portugal (0v-2d)

6. Grande-Bretagne (0v-2d)

 

Groupe B (à Siauliai)

Malgré un premier quart catastrophique (23-7), la Lettonie a encore une fois offert une belle adversité, mais la Serbie d’un bon Krstic (23 points) a fait le nécessaire pour s’imposer sans trop de difficultés. Savanovic finit avec 19 points, alors que le maître à jouer Teodosic cumule 9 points et autant de passes décisives.

Si la France peut encore faire mieux, ce qui rassure, c’est qu’elle continue de remporter des matchs. Face à l’Israël, les Bleus ont maîtrisé leur sujet (85-68) encore une fois propulsé par un Tony Parker royal (21 points et 8 passes) et des ailiers en verve : 13 points pour Gelabale et 15 pts + 6 interceptions pour Batum.

Dans le premier choc du groupe B, c’est l’Allemagne qui prend une première option sur la qualification avec une victoire sur l’Italie qui vaut chère (76-62). La Squadra Azzura accuse sa seconde défaite malgré un bon Gallinari (17 points et 11 rebonds mais 4 sur 15 aux tirs). Bargnani s’est troué (8 points à 3/14) et Belinelli a rejoint le banc avec 5 fautes. Le duo Kaman (17 points et 17 rebonds) – Nowitzki (21 points et 12 rebonds) continue d’écraser l’opposition.

 

Classement

1. Allemagne (2v-0d)

2. France (2v-0d)

3. Serbie (2v-0d)

4. Lettonie (0v-2d)

5. Italie (0v-2d)

6. Israël (0v-2d)

 

Groupe C  (à Alytus)

Dans un match très intense, la Bosnie s’impose 94 à 86 grâce à ses snipers Teletovic (23 points dont 5/12 à trois points) et Dedovic (19 points) contre le Monténégro de Pekovic et Omar Cook qui terminent tous deux avec 16 points. Dasic continue son festival avec un second double double en deux matchs (14 points, 11 rebonds et 7 passes !!) mais c’est insuffisant…

Les Grecs ont pris leur temps, mais ils disposent des Finlandais (81-61) avec un gros Bourousis dans la peinture : 19 points et 10 rebonds et un très propre 7/9 aux tirs.

Petit tremblement de terre ! La Macédoine se tape la Croatie (78-76) au terme d’un match tendu grâce au duo Ilieski (18 points) et Mekkaleb (19 points). Bogdanovic manque le 3-points au buzzer.

 

Classement

1. Grèce (2v-0d)

2. Croatie (1v-1d)

3. Bosnie-Herzégovine (1v-1d)

4. Monténégro (1v-1d)

5. Macédoine (1v-1d)

6. Finlande (0v-2d)

 

Groupe D (à Klaipeda)

Belges et Bulgares se sont livrés à un match âpre mais ce sont les Bulgares qui s’en tirent d’une courte tête (68-65). Le naturalisé Earl Rowland avec 22 points permet aux siens d’entretenir le mince espoir du deuxième tour.

Dans le match fratricide de la journée, les Russes ont dû s’employer pour venir à bout des Géorgiens (65-58). Manuchar Marchkoivili, l’arrière de Cantu, aura beau se démener avec 21 points ; c’est bel et bien la Russie d’un Kirilenko (20 points) toujours aussi impeccable qui remporte la victoire.

La Slovénie s’est fait peur (26-11 dans le dernier quart) mais s’impose au finish contre l’Ukraine (68-64).Le meilleur marqueur est le pivot du Real Mirza Begic avec 14 points et 7 rebonds juste devant Erazem Lorbek avec 12 points.

 

Classement

1. Russie (2v-0d)

2. Slovénie (2v-0d)

3. Géorgie (1v-1d)

4. Bulgarie (1v-1d)

5. Ukraine (0v-2d)

6. Belgique (0v-2d)

Crédit photo : JF Mollière/FFBB
Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • TomBoonen dit :

    Les bulgares peuvent dire merci au arbitre. Je croyais qu'il avait qu'a l'eurovision que les amis de l'est s'entraidait …

    • deidara dit :

      Oui enfin Bulgarie et Lituanie je pense pas qu'il y ait de l'entraide entre ces deux pays éloignés l'un de l'autre et très différents.

      • TomBoonen dit :

        Je suis bon en géo, je sais ou ce trouve les deux pays, mais bon entre deux anciens pays communiste. Mais bon t'aurait du voir la faute qu'on siffle à 1m30 …

  • Jocel1 dit :

    Sa promet groupe a toutes les favoris sont a 2v, sa va faire des beaux matchs

  • talentsofsouthbitch dit :

    Il y a une densité impressionnante dans cet euro, je vois 7 ou 8 équipes qui se battent pour 3 places, la France n'en aura que plus de mérite si elle se qualifie.

  • deidara dit :

    Du bon pour la France, du presque bon pour l'Ukraine ! La victoire était proche face à une équipe slovène expérimenté. Vivement demain pour d'autres matchs à suivre en direct sur BEU !!!

    • moalap dit :

      La Slovénie a beaucoup progressé dans sa gestion des fins de matchs serrées (2 dernières minutes ) car c'est ce qu'ils leur avait fait défaut il y a 2 ans pour accrocher une médaille. Malgré des débuts chaotiques je pense que cette équipe a les armes pour aller chercher une médaille, en gardant cet esprit défensif, en mettant la balle dans la raquette pour Lorbek, Begic ou Smodis, et en rectifiant l'adresse à 3 points (une des grandes forces d'ordinaire de cette équipe).

  • NBAers dit :

    on y croit pour demain ! ok !!!

  • Mumble75 dit :

    Un petit lien pour France – Israël ? ;D

  • myson9 dit :

    Passionnant cet euro! Et j’ai l’impression qu’enfin on parle de basket, on est loin du cirque nba

  • agent 0 dit :

    L'Italie sont malheureusement éliminés(enfin presque)…

  • Bingo dit :

    Mekkaleb = Bo McCalebb !!

  • Kad dit :

    Si l'URSS et la Yougoslavie existaient encore, ils serait intouchable. 10 a 12 equipe de l'Euro font partie de ces 2 anciennes Nation.

    • Shampoooooo dit :

      Tout a fait. On a vu ce que ça avait donné avant 91. Les US avaient quelques sueurs froides. Et le basket européen n'était pas encore si développé comme il est actuellement et les joueurs européens n'avait que le packtage basket européen dans les mains et non un combo us/europe comme maintenant.

      Les grosses équipes et les petites nations de l'Euro :
      Equipe URSS : Russie, Lituanie + Lettonie, Pologne, Ukraine, Bulgarie
      Equipe Yougo : Serbie, Slovénie Croatie + Monténégro, Bosnie, Macédoine, Georgie

      Il y avait de quoi faire mais cela voudrait dire aussi que l'Euro aurait été plus faible (c'est 2 ex-blocs représetent13 équipes). La Turquie, l'Espagne, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Israél, la Grèce sont des bonnes nations mais cela implique 11 équipes encore plus faible que le Portugal, la Grande-Bretagne et la Finlande par exemple.

      Bon, on ne refait pas l'Histoire (surtout entre le sportif et le politique) mais les rosters de ces 2 équipes auraient de la gueule!

      6. Belgique (0v-2d)

  • MasterKanter dit :

    je me souvient que BUSA dans son pronostic avait mis la Grande Bretagne devant la Turquie ..

  • Bernard Sabonis dit :

    Même remarque qu'hier : On ne dit pas «l’Israël» mais «Israël» tout court ou alors il faut écrire «l'état d'Israël» est le nom complet du pays.