Preview France – Espagne : une revanche à prendre

Emmanuel Laurin
31

Qui affrontera la Grèce en quart-de-finale ? On le saura à l’issue de la « finale » du groupe E avec ce choc entre la France et l’Espagne. Deux des trois meilleures équipes (avec la Russie) de cet Eurobasket.
On peut même parler de finale avant la lettre puisqu’après ce match, Français et Espagnols ne pourront se retrouver qu’en finale !

Pour les Bleus, il s’agira de conserver leur invincibilité, tout en prenant leur revanche sur la fessée encaissée en match de préparation.

Le tout en évitant de se cramer avant les matches au couperet. La bonne nouvelle, c’est qu’on devrait assister à un grand match.

ADVERSAIRE

EFFECTIF

4.Gasol P. (2,15 m, 31 ans) ; 5.Fernandez (1,95 m, 26 ans) ; 6.Rubio (1,90 m, 20 ans) ; 7.Navarro (1,92 m, 31 ans) ; 8.Calderon (1,92 m, 27 ans) ; 9.Reyes (2,06 m, 31 ans) ; 10.Claver (2,05 m, 23 ans) ; 11.San Emeterio (1,99 m, 27 ans) ; 12.Llull (1,92 m, 23 ans) ; 13.Gasol M. (2,15 m, 26 ans) ; 14.Ibaka (2,07 m, 21 ans) ; 15.Sada (1,92 m, 27 ans).

POINTS FORTS

Le meilleur effectif

C’est une armada, dans le sens littéral du terme. Avec les deux Gasol, Navarro, Fernandez, Calderon, Reyes, Rubio, Llull, et le nouvel arrivant Ibaka, Scariolo dispose de l’effectif le plus imposant d’Europe. Au moins aussi fort qu’en 2008 lorsqu’ils avaient accroché Bryant, LeBron et les autres en finale des Jeux Olympiques de Pékin.

Un collectif unique

C’est la génération dorée pour les Espagnols. Depuis de longues années, ils se côtoient et progressent ensemble. L’entente de Pau Gasol avec son pote Navarro est un exemple parmi tant d’autres de cette entente sur et hors du terrain des Espagnols. Les meneurs Calderon (5ème meilleur passeur en NBA cette année avec 8,9 assists) et Rubio sont deux mangeurs d’espaces avec une habitude à pousser le ballon vite en attaque.

Une raquette d’exception

Nenad Krstic estime que Pau et Marc Gasol ne sont pas loin d’être les meilleurs pivots au monde. NBA comprise. Si vous ajoutez Serge Ibaka à leurs côtés, et Reyes, vous obtenez la raquette la plus impressionnante du basket international.

POINTS FAIBLES

Les lignes arrières

Navarro et Calderon sont un peu la maillon faible de la sélection actuellement. Ils font tourner l’ensemble mais ils n’apportent pas autant qu’on pourrait l’imaginer. Rubio est fâché avec son shoot mais reste un redoutable voleur de ballon. Quant à Calderon, c’est un peu opération « portes ouvertes » en défense. Comme face à la Lituanie, Parker et De Colo pourraient en profiter.

La fatigue

L’enchainement des matchs est une donnée importante dans les championnats d’Europe. Pau Gasol a été mis au repos après une petite entorse, Fernandez voulait se reposer contre la Turquie, Navarro est passé à côté de son match dans les grandes largeurs (Calderon dans les petites). Bref, la Roja cherche un second souffle. La journée de repos / court déplacement ne sera pas de trop pour récupérer quelques forces. Les athlètes français devront en tous les cas capitaliser sur leur avantage physique.

L’excès de confiance

Archi-favorite mais un peu secouée après sa défaite contre la Turquie, l’Espagne est une montagne. Elle sera dure à gravir pour la France. Alors on essaye de trouver des failles. L’une d’elles pourrait bien être le pêché d’orgueil pour une équipe qui balaye tout sur son passage. Leur grande expérience du niveau international semble effectivement problématique par moments. L’Espagne est parfois un peu suffisante dans sa gestion des moments cruciaux, en témoigne les terribles 5 dernières minutes contre les Turcs.

LA CLEF DU MATCH

Il faudra tenir au score contre l’Espagne qui n’aime pas être bousculée durant 40 minutes. Notre capacité à rester au contact jusqu’au dernier quart-temps déterminera l’issue du match.

STATS

France Espagne
Pts 82.7 80.7
%2P 53.0% 52.3%
%3P 35.2% 29.2%
LF 81.9% 78.9%
RbdOff 9.6 11.0
RbdDef 25.4 25.9
Rbds 35.0 36.9
Pds 13.0 19.1
Bps 11.6 10.9
Ints 7.9 8.3
Cts 2.3 2.7
PF 20.9 20.6

LE DERNIER MATCH

Espagne – France 77-53

TELEVISION

Canal+ Sport (direct, 17h00), puis Sport+ (différé, 00h30)

Crédit : JF Molliere / FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

31 Responses
  1. Ce match promet d'être intéressant à voir, en tout cas… Entre le petit duel de raquettes NBA ( Diaw – Noah contre Gasol – Gasol ) et un affrontements de styles entre TP le dragster et Calderon le distributeur, on devrait voir des choses intéressantes…

    A mon avis, ce sera à Nico "Batman" Batum de faire la diff' sur son poste, vu que l'Espagne n'a pas véritablement de bon ailier… (Fernandez est plus un arrière, et San Emeterio, je connais pas trop, donc bon…)

    1. Jeanmayonnaise

      ouais enfin ds la raquette je pense qu'on va se faire déglinguer, et le mot est faible…. pour le reste c'est plus les rotations qui m'inquiète que les titulaires

      1. "pour le reste c'est plus les rotations qui m'inquiète que les titulaires" C'est là qu'est le problème, c'est sûr… Si c'était que entre titulaires, le duo Diaw – Noah aurait une chance, au moins défensivement,de contrer le duo des frères Gasol…

        Mais avec Reyes et Ibaka en sortie de banc, on a moins de chance de tenir, c'est sur…

  2. Didiergwada

    Sommes nous si athlétiques que celà? Au poste 3,Certainement avec Gelabale,Batum et Kahudi(un avion celui là)…Mais pour les autres postes,L'Espagne n'a rien a nous envier en terme athlétique…Et je ne parle méme pas de la taille òu là,nous sommes franchement dominés….

    1. lexmanouche

      Au poste de meneur, si quand même. Et même au poste 2, où Navarro va très vite mais n'est pas très puissant. Donc oui, on est très athlétique, sur trois postes. 3/5, fais le calcul…

  3. Daraph

    Hum… A moins qu'il manque le terme "défense" dans le paragraphe, présenter Navarro comme le maillon faible de l'équipe, je trouve ça un peu rude…
    Si il y a bien un joueur capable de nous crucifier sur ce match, c'est bien La Bomba !

  4. Didiergwada

    On doit faire tourner ,voir laisser au repos,certains de nos titulaires comme Parker par exemple …le SEUL et VRAI match a gagné est celui des quart de finale,il faudra pas se louper..

  5. levraijorge

    "Notre capacité à rester au contact jusqu’au dernier quart-temps déterminera l’issue du match"…mouais…
    ce qui déterminera a coup sur l'issue du match c'est l'adresse exterieurs espagnole. S'ils sont adroit, n'a pas l'ombre d'une chance.
    Sinon et si les francais sont ds un grand jour..on a une petite chance…
    Sous entendre que ce st les francais qui ont les clés de ce matchs c'est pousser un peu le chauvinisme….les espagnoles sont les meilleurs..de fait…ils ont les clés.
    A eux de faire leur match…ou a nous de savoir en profiter si tel n'était pas le cas…

  6. benneb35

    Y'a que moi à espérer une défaite ce soir ?
    Pour aller aux jeux, il vaut mieux prendre la Grèce très affaiblie puis la Russie ou la Serbie que la Slovénie, puis la Lithuanie à domicile…
    Enfin moi je dis ça je ne dis rien…

    1. lexmanouche

      Pas d'accord. La Slovénie balbutie son basket actuellement – et n'est même pas sûre d'être qualifiée, on va peut-être retrouver la Finlande, donc bon. Quand à la Lituanie… C'est pas eux qu'on a battus à domicile dernièrement?

      Il faut gagner. Point barre. La Grèce "très affaiblie" est toujours aussi difficile à manoeuvrer et à jouer.

      1. BlueHerb

        Tout à fait si la Grèce trouve de l'adresse et se donne la peine de jouer, elle est l'équipe idéale pour piéger la France.

        Quant à la Russie, elle est juste impressionnante. Je pense juste qu'elle manque de dureté sinon je n'ai pas vu équipe plus cohérente, et mieux en place que celle-ci. Elle pourrait carrément être la surprise de ce Championnat, encore une fois.

        Après la Lituanie peut être possiblement injouable sur un match, l'éviter ne serait pas du luxe.

  7. lyjo21

    Si on regarde les stats… on met plus de points, on est plus adroits mais ils défendent mieux. ça va pas etre évident. N'ayant jamais vu l'EDF à ce niveau, il est très difficile de faire un pronostic

  8. WoLFoU31

    Contrairement à 2009, ou Calderon était absent, cette présence nous avantage, Calderon ne sait pas défendre, et l'Espagne ne pourra pas chasser Parker tous le match comme Rubio l'avait fait en 2009. A moins que Scalorio change son 5 spécialement pour la France, je vois mal Paker se rater comme il avait pu le faire en 2009.

    Je prédit un match beaucoup plus tendu mais avec deux équipes qui vont en avoir pas grand chose à foutre de ce match, ca va être un match de dupe. Les coachs vont beaucoup plus faire tourner, et ne vont pas prendre le risque de sortir leurs cartes secrètes alors qu'une revanche pourrait avoir lieux en finale.

  9. Jaylinx

    En gros, si on gagne:

    > On joue le quart un mercredi

    > On risque de retomber sur la Lituanie en demi

    Et si on perd:

    > On joue le quart le jeudi, ça permet à tout le monde de se reposer un jour de plus et à Gelabale d'être encore plus prêt. Contre une Grèce décimée de ses meilleurs éléments, rappelons-le.

    > On a des demis plus jouables avec des équipes du Groupe F ou le 4e du groupe E (Serbie ou Turquie ou Allemagne)

    Bizarrement je signe pour une défaite.

  10. RjRdo9

    La difference se fera sur le poste 1 ou c'est vrai Calderon n'est pas un grand defenseur de plus Parker va beaucoup plus vite que lui. La meme chose sur le poste 3 ou pour moi Batum peut aussi faire la difference sur Fernandez qui n'est pas non plus un grand defenseur. Maintenant, le gros point fort de l'équipe de france est la defense perso je mettrai Pietrus sur Pau Gasol je pense qu'il peut vraiment le gêné!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements