Italie : le « White Mamba » a frappé

la rédaction
26

Champion NBA avec Boston puis chauffeur de banc aux Bulls l’an passé, Brian Scalabrine est aujourd’hui à Trevise où il a signé un contrat après plusieurs semaines d’essai.

Si en NBA, il était devenu au fil du temps une mascotte, le « White Mamba » prouve qu’il a encore sous le capot avec une belle perf’ face à Avellino : 18 pts en 34 minutes.

http://www.youtube.com/watch?v=eAsct-raysk

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

26 Responses
    1. oliv23

      C'est clair!
      Pour moi c'est un bon basketteur. Bien sûr il n'est pas athlétique mais ce n'est pas le seul non plus en NBA.
      Il n'y aurait jamais eu ce buzz sur lui s'il n'avait pas été blanc et rouquin, faut pas se voiler la face

        1. oliv23

          Oui, en me relisant, je vois que ce que je me suis pas super bien exprimé. Tu as raison de me le faire remarquer gentiment.

          Non, ce que je voulais dire c'est qu'on juge trop un joueur sur ses qualités athlétiques et sur ses actions spectaculaires alors que ce qui importe dans le basket de compétition c'est ce qu'il apporte à un collectif.

          De ce point de vue, je trouve que Scalabrine apportait un minimum (pas beaucoup quand même :p), alors que des joueurs hyper spectaculaires sont parfois totalement néfastes à un collectif.
          Par exemple Steve Francis était une catastrophe et Marbury était du même acabit. Y a qu'à voir l'évolution des équipes qu'il quitte et celles où il arrive. Flagrant!

          1. oliv23

            Merci pour l'argumentation!

            Du coup, je vais faire un petit HS sur Marbury pour faire comprendre mon point de vue.
            Bien entendu, je ne dis pas que Scalabrine est plus fort que Marbury, au contraire.
            Marbury était un joueur avec un potentiel extraordinaire qu'il a totalement gâché alors que Scalabrine est limité niveau talent et qualités athlétiques mais il exploite au max ses capacités, ce que je respecte beaucoup plus qu'un surdoué qui gaspille ce don.

            Il a un pois chiche dans la tête ce gars, et il n'a jamais réussi à faire progresser un collectif. Certes, il a délivré beaucoup de passes décisives dans sa carrière mais ce n'est pas pour ça que c'est un joueur collectif. C'est un croqueur.

            Les clubs qu'il a quittés se sont améliorés, ce qui n'a pas été le cas de ceux où il est arrivé.
            Il quitte Minnesota qui s'en sort encore mieux sans lui qu'avec lui pour aller aux Nets qui ne grimpent pas avec lui, au contraire.
            Il est échangé contre Jason Kidd et atterrit à Phoenix. Les Nets passent de 26-56 avec lui à 52-30 avec Kidd et atteignent les finales NBA 2 saisons consécutives.
            A l'inverse les Suns sans lui, c'était 51-31 en 2000/2001, et 36-46 avec lui l'année suivante.
            No comment! C'est vrai que le gars bonifie vraiment un collectif!!!

            Rebelote! Notre héros quitte Phoenix pour rejoindre les Knicks. Lentement mais sûrement, les résultats des Knicks empirent alors que les Suns passent de 29-53 à 62-20 une fois qu'il a débarrassé le plancher!

            C'est carrément édifiant! Quel winner!

  1. mon idole ! Rhalala j'aurais aimé qu'il reste aux Bulls une année de plus (mais les deux parties avaient d'autres plans de toute façon)
    J'ai toujours pas trouvé mon maillot vert des Bulls floqué n° 24 ! Snif !

  2. OKC_thefuture

    Il assure bien depuis qu'il joue au Benetton ! Certes il est majoritairement connu pour son physique et ses bourdes mais dans le fond çà reste un joueur de basket très correct

  3. Larry_Legend

    Ca me fait penser que récemment, je regardais la série Boston – Chicago de 2008 (série énorme d'ailleurs !) et il n'était pas si mal le Scalabrine, notamment dans le game 6 par exemple, où il met 1 ou 2 trois points, il prend 2, 3 rebonds !

  4. HawkEye

    Le mec a quand même joué en NBA, vous croyiez quoi ? Même s'il a joué très peu de match, il s'est quand même entraîné au niveau NBA avec les plus grandes stars du game (Rose, KG, Pierce…) évidemment qu'il en a sous le capot !

  5. Armenia1908

    Pas dégueulasse l'effectif de Trévise. Équipe jeune, encadrée par d'anciens très bons joueurs comme Becirovic, Scalabrine, Bulleri qui tiennent largement la route. Djordjevic comme entraineur (ça respire les 90's tout ça).

    Mention spéciale pour Alessandro Gentile, le fils du mythique Nando Gentile, un des joueurs les plus classieux et plaisant que j'ai eu l'occasion de voir jouer.

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements