Autre

Preview Eurocoupe : Tony Parker et Ronny Turiaf défient Nando De Colo et Florent Piétrus

En ce jour de deuil NBA débute en parallèle une nouvelle compétition européenne.

L’Eurocoupe est une « mini Euroligue » pour Erman Kunter, et le sorcier turc sait de quoi il parle. Avec quatre clubs français engagés, il y aura de quoi faire, et Eurosport retransmettra nombre de rencontres pour notre plus grand plaisir.

Basket Europe vous propose une présentation des quatre matches qui attendent ce mardi les Français avec notamment les affiches Asvel – Valence et Cholet – Khimki qui promettent.

Cholet Basket – Khimki Moscou

Une belle affiche avec deux clubs qui ont flirté un temps avec l’Euroligue mais ont dû baisser pavillon. Ils se rabattent tous deux sur l’Eurocoupe, mais leurs bilans respectifs laissent entendre que l’un déroule pendant que l’autre bataille.

Pour Moscou, dont le bilan est immaculé en VTB Ligue tout comme en championnat russe (4-0 dans chacune), cette compétition européenne va servir de catharsis. Avec un effectif pharaonique composé de joueurs NBA (Mozgov et Quinn – qui soit dit en passant pointe à un hallucinant 73% de réussite à 3 points en championnat) et de pointures européennes (Fridzon et Monya), le Khimki est presque surdimensionné à ce niveau.

Cholet, en contrepartie, va devoir cravacher sévère pour tenir le rythme. Causeur, Falker et Vebobe sont déjà familiers avec les joutes européennes de haut niveau, mais les rotations devront clairement hausser leur niveau de jeu pour survivre à cette compétition. Le bon point est que le CB commence à domicile. Robert Hite sera attendu après ses débuts en championnat samedi dernier.

Le duel : On suivra également avec attention le duel qui attend Rudy Gobert contre Timofey Mozgov. Dans ce duel de « seven footers », le jeune choletais aura fort à faire mais ce sera un beau challenge que de se mesurer à un vrai joueur NBA pour constater ce qui lui manque pour atteindre ce niveau.

Asvel – Valence

C’est le retour de Piétrus et De Colo en France. Après leur courte défaite contre le Barça ce dimanche, l’équipe de Valence sera remontée comme un coucou pour aller chercher une victoire à l’extérieur à l’Astroballe. Ils se reposeront sur la force de leurs arrières avec Martinez – Markovic mais aussi sur leurs intérieurs Lischuk (2,12) et Ogilvy (2,11). Heureusement, le quasi qualifié au Final Four d’Euroligue en juin dernier ne pourra compter sur Victor Claver, leur ailier superstar.

L’Asvel rentre par contre dans cette compétition avec la tête un tantinet à l’envers. Défaits deux fois de suite, les hommes verts doivent se ressaisir, et le faire contre un cador d’Espagne n’est nullement une partie de plaisir. Il faudra retrouver des valeurs de cohésion collective, notamment dans la bataille du rebond et dans l’intensité défensive.

Pour les joueurs de Pierre Vincent, il faudra effectivement continuer à progresser dans l’intégration de Ronny Turiaf mais ne pas tomber dans le travers archi-connu de la « TP dépendance. » Les Jackson, Tillie, Westermann, Thompson, Goss et Armstrong devront se faire violence pour ne pas devenir spectateurs mais acteurs du match autour du meneur français.

Le duel : Le duel entre Parker et Rafa Martinez promet d’être explosif. L’Espagnol commence sérieusement à trouver son rythme en ACB avec 16 points de moyenne. Sa grinta et sa vitesse seront un véritable poison pour la défense villeurbannaise. A surveiller comme le lait sur le feu ! Et Nando devrait également mettre la main à la pâte pour stopper son pote TP.

BC Azovmash – Le Mans SB

Club de Marioupol en Ukraine, le BC Azovmash compte dans ses rangs des joueurs de talent comme Daniel Ewing, Radoslav Rancik et Ricky Minard, mais JD Jackson le reconnaît bien volontiers : « à part leurs résultats, je n’ai pas regardé nos adversaires d’Eurocoupe. »

Capable de battre le Lietuvos Rytas (autre futur adversaire des Manceaux) comme de se faire étaler par le CSKA Moscou (-27), Marioupol est une équipe en quête de constance et de cohésion. Et ça tombe bien, le MSB aussi. A l’instar de son voisin choletais, Le Mans compte effectivement une infirmerie pleine à craquer, et entre donc dans la seconde compétition européenne sur la pointe des pieds.

Alex Acker et JP Batista devront assumer leurs responsabilités de leaders pour cette équipe mancelle qui peine encore à trouver son rythme en championnat. Taylor Rochestie, dont Steed Tchicamboud, reconnait qu’il est le meilleur à son poste en France, sera également mis à l’épreuve et attendu au tournant.

Le duel : Daniel Ewing, comme Alex Acker, est un vieux routier du circuit européen. Après avoir fait le nombre dans l’effectif des Clippers, il a débarqué en Russie à Khimki avant de jouer en Euroligue avec les Polonais de l’Asseco Prokom. Féroce défenseur et bon attaquant, Ewing retrouvera avec Acker un autre ancien des Clippers. Leur confrontation sera une des clés du match.

Cibona Zagreb – BCM Gravelines-Dunkerque

La French Team du BCM va commencer sa saison européenne par un gros déplacement dans une antre parmi les classiques : à Zagreb ! Auteur d’un début de saison canon en championnat de France, l’équipe de Kiki Monschau aborde donc cette épreuve avec beaucoup de sérénité et de confiance.

Avec ses arrières Bokolo – Albicy et ses intérieurs Vaty – Akpomedah, elle dispose d’atouts considérables pour impulser un rythme soutenu dès le début du match. Car, dans cette ambiance si particulière que les supporters croates ne manqueront pas de réserver aux nordistes, il faudra avoir les reins solides d’entrée de jeu.

Pour le KK Cibona, les cartes maîtresses sont détenues par les anciens de LNB, Brian Chase à la mène et Andrija Zizic sous les panneaux (respectivement ancien manceau et villeurbannais). Il faudra également faire très attention à la gâchette Davor Kus qui a rejoint l’équipe en cours de saison.

Avec 20 participations consécutives à l’Euroligue, Zagreb est un gros poisson mais comme le dit Kovacevic, l’ailier titulaire, « L’important dans cette Eurocoupe, c’est de gagner tous les matchs à domicile, particulièrement dans une phase régulière aussi courte. On veut rester dans cette compétition le plus longtemps possible. »

Le duel : Si Juby Johnson passe un peu incognito en France malgré de bonnes stats (11 points), il est bien connu en Croatie pour avoir évolué sous les couleurs de Zadar à sa sortie d’université en 2004 pendant 4 saisons. Opposé à son ancienne équipe, il aura certainement à cœur de ramener une victoire de ce déplacement risqué et dans son duel particulier contre Kovacevic, le jeune ailier croate.

La programmation complète

GROUPE A

KK Cibona vs. Gravelines (18h)

BC Donetsk vs. Hapoel Jerusalem (18h)

 

GROUPE B

Cholet Basket vs. BC Khimki (20h30)

VEF Riga vs. PAOK BC (18h30 sur Eurosport 2)

 

GROUPE C

Aris BSA vs. CEZ Nymburk (18h45)

GasTerra Flames vs. Rudupis (19h30)

 

GROUPE D

Asvel Basket vs. Valencia Basket (19h30 sur Eurosport)

Telenet Oostende vs. Lukoil Acad. (20h30)

 

GROUPE E

Banvit BK vs. Fraport Skyliners (17h)

G. Canaria 2014 vs. Lok. Kuban (21h30) (Ali Traoré sur la scène européenne)

 

GROUPE F

BC Azovmash vs. Le Mans (17h sur Eurosport)

Krka N. Mesto vs. Lietuvos Rytas (20h30 – 2ème mi-temps sur Eurosport)

 

GROUPE G

Spartak SPB vs. Cedevita Zagreb (16h)

FC Bayern Munich vs. Benetton (20h)

 

GROUPE H

Dexia Mons-H. vs. Alba Berlin (20h)

Buducnost Voli vs. PGE Turow (17h)

Commentaires   |  25 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *