Autre

Roanne : Jean-Denys Choulet démis de ses fonctions

En poste à Roanne depuis 2000 et champion de France avec la Chorale en 2007, Jean-Denys Choulet vient d’être démis de ses fonctions d’entraîneur par son président, Emmanuel Brochot.

C’est son assistant, Frédéric Brouillaud, qui entraînera l’équipe ce soir face au club ukrainien de BC Goverla Ivano-Frankivsk, en Eurochallenge. Avant, peut-être, l’arrivée d’un coach étranger.

Connu pour son fort caractère et son franc parler, Jean-Denys Choulet paie un début de saison compliqué marqué par des scissions dans le groupe, et notamment avec Solo Diabaté, lui aussi parti. Ses 11 ans au club, une montée en Pro A, une semaine des As, un titre de champion de France et des participations à l’Euroleague n’auront pas sauvé l’entraîneur emblématique du club.

Commentaires   |  15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Très bon coach qui n'hésite pas à dire ce que certain pense tout bas. Vraiment ca fait bizarre de le voir mis sur la touche comme ca !

  • _KW_ dit :

    Heu ouais le dernier article sur lui il disait que certains joueurs trichaient… Pas terrible pour la cohésion d'un groupe.

  • alexminot dit :

    Malheureusement pour Choulet, c'est souvent plus simple et moins coûteux pour un club de se séparer d'un entraineur plutôt que de plusieurs joueurs.

  • chkaki dit :

    c'est un très bon coach, j'espère qu'il va rebondir et puis il nous a ramené Ricky Davis dans le championnat de France quand même

    • Pago dit :

      Ahah Ricky Davis tu parles d'une réussite! C'est un peu le pire hommage qu'on puisse faire à JDC 😉

      • chkaki dit :

        Certes son apport stat a été mauvais, mais bon il a fait parler de Roanne dans des médias non spécialisés, et il a surement fait venir des spectateurs en plus dans les salles

  • RondoCs dit :

    Whao un choc

  • iversony42 dit :

    Un Grand Merci JDC !

    Ce Monsieur a peut etre de nombreux détracteurs (je peux le concevoir car il est politiquement incorrect comme on dit), mais il a fait quelque d'extraordinaire à Roanne :
    Il prend les reines de l'équipes en 2000 alors qu'elle peine a se maintenir en pro B depuis quelques saisons , devant 400 spectateurs par match. Avec un budget pas extraordinaire il arrive a construire une équipe spectaculaire et efficace (Jimmal Ball, Scott Forbes, Cazalon, Savovic notamment …) qui montent lors de la saison 2001/2002 . 3 Saisons dans l'élites à peiner a se maintenir , quelques nouvelles découvertes (Marques Green, Aubrey Reese notamment), les PO en 2006, puis la consécration en 2007 avec le titre, la semaine des AS avec le 12eme budget de l'époque ! S'en suivra, l'euroleague, une finale perdu , toujours dans le top 5 depuis, tout ca qui a emmené Roanne a agrandir la Salle à 5000places .

    En Gros : MERCIIIII !!

    • Grand respect, c'est vrai qu'il a fait un travail formidable !

    • RunTMC dit :

      Je m'associe. C'était vraiment un beau parcours que celui de Roanne sous la baguette de JDC, du beau jeu, des résultats et un retour au sommet du championnat de France. Peut-être qu'il était temps de tourner la page au regard des résultats actuels de l'équipe, que le coach était arrivé au bout de ses idées… L'avenir nous dira si le choix du président était le bon. J'espère en tout cas que Brochot et Choulet ne se quittent pas brouillés. On peut aussi rendre hommage à Brochot pour la montée en puissance de la Chorale. C'était bien l'association de ces deux personnes qui a replacé Roanne sur la carte du basket.

    • Ju_b dit :

      je me souviens surtout de l'équipe Pellin, Salyers, Spencer et Harper…elle etait magique celle la…

      C'est la qu'on voit le talent de JDC: recruter des joueurs inconnus ou oubliés pour les relancer !

      Mais bon comme chaque année en PRO A, les meilleurs joueurs partent vers d'autres horizons, pillage oblige

  • Pago dit :

    C'est donc vrai… franchement limite ça me choque et m'attriste encore plus que le lockout… c'est une fin un peu amère et incompréhensible.

    Supporter de la Chorale donc forcément dégouté de cette décision, JDC c'est une figure pas bannale du basket français, l'image médiatique de la Chorale à lui tout seul presque. Mais je me demande s'il n'avait pas atteint la fin d'une histoire avec ce club… je ne doute pas de ses succès futurs, ce Monsieur est un grand, un très grand coach.

    bref, JDC, pour:

    Le Titre,
    Spencer, Harper, Salyers,
    Les coups de sang en conf d'après match,
    Ta technique syndicale à chaque match,
    Ta proximité avec les simples fans,
    Avoir transformé Roanne en vrai club professionnel,
    Et surtout avoir fait connaitre Roanne à Daniel Bilalian,

    Merci, merci, merci… et bon vent!

  • Cyrmans dit :

    JDC a fait un travail extraordinaire ces 11 dernières années et pour cela il mérite un peu plus de respect que d'être mis de côté 3 heures avant un match.
    D'un autre point de vue, il y a bien un point qui m'a toujours agacé chez lui : il n'a jamais donné pleine confiance aux joueurs français. Je vais m'avancer et faire de pures suppositions : c'est peut être ce fait qui a créer une scission dans le groupe. En effet, je sais que dans pas mal de club les français ont un peu marre de voir les américains arriver et engranger le pognon sans faire aucun effort (langue, vie collective, investissement …). De plus, JDC même quand ses américains sont pas bon, ils jouent 30 minutes donc il se peut que les français (JFL) comme Solo qui a dépassé les limites (selon les dires des journalistes) n'apprécient plus ces passes droits.

    Et ne sortez pas l'excuse du budget pour les JFL car Roanne a une masse salariale équivalente à une équipe comme Gravelines et sa french team.