Autre

Pro A : Gravelines, nouveau patron !

Après cette 7ème journée, le moins que l’on puisse dire, c’est que tout cela prend une tournure très intéressante.

Le leader invaincu Nancy tombe enfin des mains mancelles. Gravelines prend derechef le trône laissé vide en fessant au passage le pauvre Hyères-Toulon. Roanne se remet en route sans son nouveau coach. Strasbourg renverse la vapeur à Poitiers dans les ultimes instants.

On en passe, et des meilleurs. Enfin, non car Basket Europe vous propose un résumé complet de la journée de Pro A.

Vendredi

Asvel – Chalon (86-63)

Le duo Parker – Turiaf se met au diapason et c’est Chalon qui en fait les frais. Un gros troisième quart tue les hommes de Beugnot, et la Green Team poursuit sa semaine de rêve !

Paris-Levallois – Orléans (79-76)

De son incroyable carrière, « Vinny Bang Bang » Masingue n’avait jamais vu, et encore moins vécu, une telle fin de match.
Un retour fulgurant impulsé par l’incroyable perf (33 points) d’Eric Chatfield et Paris continue de grimper dans la hiérarchie. Imaginez si Jooks vient se greffer en plus…

Samedi

Cholet – Le Havre (90-77)

Il est (re)venu, il a vu, et il a vaincu. Il, c’est DeMarcus Nelson. L’ancien de la maison CB n’a pas eu de temps d’adaptation, il inscrit 15 points plus 5 passes contre Le Havre et participe grandement à la victoire des siens.
Avec Causeur (17 points) et Nichols (14 points), plus les inamovibles Vebobe et Falker, Nelson fournit un autre cadre sur lequel repose le collectif choletais si cher à maître Kunter. Le Havre n’aura lui pas beaucoup pu compter sur sa vedette Mahinmi (14 petites minutes pour 5 points) alors que c’est Brian Boddicker qui a vainement tenu la baraque (30 points !).

Roanne – Dijon (80-58)

Il n’y a jamais eu match ce soir à la Halle Vacheresse. Alors que Pavicevic n’est toujours pas arrivé, Frederic Brouillaud assurait encore l’intérim. Et après sa victoire en Eurocoupe cette semaine, c’est un intérim qui marche.
Andre Barett a d’emblée mis la main sur le match (20 points, 5 rebonds, 5 passes) et il a fait jouer ses coéquipiers. Dylan Page termine à 15 points et 8 rebonds, Uche à 10 points.
L’écart était déjà à +18 à la pause (48-30).

Poitiers – Strasbourg (78-79)

Un match au couteau que les vieux briscards strasbourgeois viennent littéralement chiper des mains pictaves. Sans présager de l’avenir, c’est une défaite qui va certainement peser lourd dans les esprits du PB86.
En grandes difficultés avec son shoot depuis le début de saison, Evan Fournier, titulaire, trouvait enfin ses marques chez lui aux Arènes (17 points à la pause, 23 en tout). Mais en face, les deux coéquipiers Harper (17 points et 6 rebonds) et Anderson (14 points et 6 passes) faisaient revenir doucement mais sûrement la SIG à hauteur.
Et dans un final tendu, les hommes de Collet s’imposent sur le fil à l’extérieur et retrouve les cimes du classement alors que Poitiers pique dangereusement du nez.

Pau-Lacq-Orthez – Nanterre (89-84)

Dans le duel des mal-classés, Pau jouait déjà sa vie en Pro A en cette 7ème journée. Contraint de faire le grand ménage de printemps en pleine saison hivernale, la mythique citadelle béarnaise devait se relancer.
Et sur les épaules d’un énorme Teddy Gipson (24 points, 6 rebonds, 12 passes : 33 d’éval), l’équipe dirigée désormais par Laurent Vila s’offre son premier succès.
Stephen Brun a bien sorti le fusil de sniper pour l’occasion (22 points) mais c’était insuffisant contre la détermination paloise à l’image d’un Junior Elonu retrouvé (13 points et 14 rebonds).

Gravelines-Dunkerque – Hyères-Toulon (106-57)

Ames sensibles, détournez le regard. Le score est une véritable boucherie. 49 points de différentiel. Privé de leur coach et gourou, et de leur nouvelle recrue Ajinça qui, la semaine dernière avait fait énormément de bien, le HTV a coulé à pic dans le Nord.
6 joueurs à plus de 10 points, et les trois leaders habituels (Bokolo, Albicy et Vaty à 8 ou 9), vous comprenez que l’addition a été très salée.
A noter les 14 rebonds du bondissant Louis Labeyrie et les 17 points et 12 rebonds du nouveau Rolan Roberts dans la défaite.

Le Mans – Nancy (80-78)

Il n’y a plus de club invaincu dans notre Pro A. le contraire aurait été étonnant tant le niveau est dense dans l’Hexagone. Et c’est une belle équipe du Mans qui tombe le gros lot. Bravo à eux. Nico Batum ne décolère pas.

Photo : BCM Gravelines
Commentaires   |  8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • T.J Thompson dit :

    Moi je dis perdre de 2 ou de 50, c'est la même chose, on repart avec le point de la défaite …
    On savait qu'il était impossible de lutter avec un tel adversaire, on joue pas dans la même catégorie c'est tout, le HTV n'est qu'à une victoire de la zone des non releguable … et le meilleur reste à venir !

    • lm76 dit :

      Courage mec, j'aimerais pas que le HTV descende non plus

    • JrueHoliday dit :

      desole mais c'est pas du tout pareil, perdre de 2 points c'est "encourageant", alors que 50 points, ça plombe le moral pour un bout de temps

      • T.J Thompson dit :

        perdre à Paris de 3 pts ça a fait vraiment mal au moral du groupe surtout qu'on jouait à 6 pros encore …

        On jouera pas le maintien face au BCM donc pour moi c'est une parenthèse hier soir. Les joueurs n'ont rien lachés depuis le début de saison, ils vont continuer à se battre j'en suis sur !

  • GoCavs86 dit :

    Poitiers-Strasbourg, quel match !! Un véritable plaisir ! Autant le PB a tendance a rendre les matchs "sales" et sans trop de scoring, mais hier ça a pas était le cas. Miller et Fournier sont énorme. Bien sur c'est rageant de perdre alors qu'on a mené 39 minutes, surtout que la dernière minute est un enchainement d'erreur du PB, comme cette faute de Grant sur Harper (quel joueur celui là d'ailleurs…) qui donne a 3+1 alors qu'on avait 3 points d'avance….!

    Mais c'est un match qu'on est quand même content de voir ! Sinon les "supporters" du PB86 ont hués pendant toute la 2ème mi temps Zianveni alors qu'il n'avait strictement rien fait, j'ai trouvé ça ridicule….!

  • FJ13 dit :

    A noter que Pavicevic est bien déjà arrivé, c'est juste qu'il n'entrera en fonction qu'à partir du match contre Orléans normalement.
    Il était d'ailleurs à la Halle V hier pour prendre des notes, et prend part aux entraînements.

  • Yan_Bok dit :

    Gros, Enorme, Dantesque match de Dounia Issa !! L'homme de l'ombre parfait !

  • Moi! dit :

    Perdre de 50 pts ou de 2 pts c'est pareil ? looool. Tu plaisantes j'espère ?
    perdre de 2 pts c'est rageant c'est clair, mais ça se joue à quelques détails près. Au match retour, y suffit de régler ces ptits trucs et le match peut etre gagné sans problème. L'équipe qui a mieux joué, et/ou a fait le moins de bourdes gagne.

    Alors que perdre de 50 pts ça fout un gros coup au moral. Mené pendant tout le match, en voyant l'écart de points s'agrandir petit à petit… Si tu perds d'autant , c'est qu'il y a une grande différence de niveau, et parfois que l'équipe perdante a très vite relâché. Désolé mais en Pro, ça doit pas être vu ce genre d'écart. L'équipe perdante doit se remettre sérieusement en question et très vite réagir. Un peu d'orgueil m***e !