Final Four Eurocup 2012 : trois Français pour une place en Euroleague

Jérôme Knoepffler
0

Ce week-end, à Moscou, se déroule le Final Four de l’Eurocup avec un dernier carré au fort accent russe avec le Spartak St Petersbourg et le Khimki Moscou de Mickaël Gelabale.

A leurs côtés, le Valence du tandem Piétrus-De Colo et le Rytas de Jonas Valanciunas.

Valence – Rytas

Interrogés lors d’un point presse, les deux Français de Valence savent à quoi s’attendre : « Ce match sera difficile bien sûr, admet Florent Pietrus ( 5,4pts et 3,4rbds en 19min de jeu) mais je pense que nous somme prêts pour ce genre de combat car c’est le type de rencontre qu’on a joué tout au long de la saison. »

Même son de cloche pour De Colo ( 11,7pts et 3,8pd )  : « Rytas est une bonne équipe comme on a pu voir toute la saison. Cela va être compliqué mais on devrait être prêt. »

L’une des missions des Valancians sera d’arrêter Jonas Valanciunas drafté l’an passé par les Raptors à la 5ème position et élu meilleur espoir de l’Eurocup cette année. Pour l’intérieur lituanien, ce match est l’un des plus importants de sa carrière : « Le job n’est pas fini encore. On est prêt mentalement et physiquement à jouer dur. Valence a beaucoup de joueurs physiques à l’intérieur et je vais devoir essayer de défendre sur eux ».

Auteur de 11,3pts, 7,9rbds en 24min de jeu, il est avec Seributis (14,3pts/match) l’une des menaces majeures de son équipe.

Khimki – Spartak St Petersbourg

Logiquement avantagé car évoluant à domicile, le Khimki devra pourtant se méfier du Spartak qui pourrait être la révélation de ce Final Four. Zoran Planinic, l’arrière du Khimki reste sur ses gardes : “Nous jouons contre le Spartak, une équipe que nous connaissons bien de la ligue russe et je crois que c’est un avantage. Je pense tout de même que coach Zdovc va nous préparer une surprise.”

La mission numéro 1 des locaux sera d’arrêter Patrick Beverley, récemment élu MVP de cette compétition. Auteur de 12,9 pts à près de 55% de réussite aux shoots et 3,8pd par match, il est la première option offensive du Spartak. A coup sûr, un boulot pour Mike Gelabale, véritable chien de garde défensif.
Les shooteurs seront également de sorties lors de cette rencontre avec 2 équipes très adroites aux tirs longues distances : 41,2% pour Khimki contre 36,9% pour le Spartak .

Rappelons que le vainqueur de ce Final Four décrochera son ticket pour l’Euroleague l’an prochain.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements