Finale de l’Eurochallenge : Chalon stoppé dans son élan

Jérôme Knoepffler
8

A la traine dès le début du match, et martyrisé par l’ancien villeurbannais Pops Mensah-Bonsu (26 pts, 20 rbds), Chalon s’incline 91-86 face au Besiktas en finale de l’Eurochallenge.

Dix ans après la victoire de Nancy, la France devra encore patienter pour gagner une nouvelle Coupe d’Europe…

Deux tours jumelles intenables

Les Turcs s’appuient sur leur force dès le début de match : leur secteur intérieur composé de Mensah Bonsu et Erceg. L’Anglais est au four et au moulin ( 8pts – 5rbds en 5min ) tandis que Erceg se réveille dans la deuxième moitié du premier quart-temps. A elles deux, les tours jumelles compilent 20 des 27 points du Besiktas !

Greg Beugnot, le coach Chalonnais ne peut que constater les dégâts de cette entrée en matière ratée pour son équipe :

“Je suis très déçu de certains de mes joueurs. Quand on a la chance de faire une finale, on a un autre comportement surtout à l’intérieur. La stratégie c’était de ne pas les laisser s’imposer à l’intérieur et Pops a prit 3 rebonds offensifs dès la 1° action du match.”

Les Chalonnais se réveillent dans le 2° quart temps, bien emmené par Steed Tchicamboud, leader offensif d’un soir. Surtout, ils arrivent enfin à contenir le secteur intérieur de Besiktas.
Les phases offensives sont mieux négociées et l’Elan revient logiquement dans le match. Lang ( 6pts à la mi temps ) ou Lauvergne ont été précieux dans leur rôle respectifs : étirer la défense en marquant des 3-pts pour le premier, prendre des rebonds et s’occuper du travail de l’ombre pour le deuxième.

A la mi temps, le Besiktas mène 44 -40.

Le réveil d’Evtimov !

Méconnaissable en première mi-temps, Ilian Evtimov permet aux siens de bien entamer cette deuxième périodes. Auteur de deux 3-pts, il permet aux siens de revenir dans la partie. En confiance, les Chalonnais parviennent à faire enfin jeu égal avec les coéquipiers d’Arroyo. Steed Tchicamboud, auteur d’un match complet, inscrit un nouveau lay up à 1min30 de la fin du 3ème quart-temps et les siens passent devant : 55 – 53.

Malheureusement, le début du money time est à l’avantage des Turcs. Bien emmené par un Zoran Erceg, stratosphérique dans ce dernier quart temps ( 8pts ), les Turcs disposent maintenant d’une avance de 8 pts (74 – 68) alors qu’il reste 4min30 à jouer. Le Besiktas continue d’imposer un rythme d’enfer aux Chalonnais et gèrent tranquillement leur fin de match. Arroyo, le meneur portoricain assure le service après vente avec deux 3-pts inscrits coup sur coup. Dans un dernier sursaut, Chalon parvient à revenir à – 7 grâce notamment à Alade Aminu et Tchicamboud. C’est toutefois insuffisant et le Besiktas s’impose 91 – 86.

Ergin Ataman, le coach de Besiktas, est évidemment aux anges.

« C’est un vrai plaisir de jouer contre coach Beugnot. C’était un très bon match, basé sur l’attaque, et on a très bien débuté. On a ensuite bien fait circuler la balle en attaque. Félicitations à mes joueurs car on gagne le premier titre européen de l’histoire du club. Pour moi ce n’est pas une surprise car on avait une très bonne équipe cette année. »

Les Chalonnais n’auront pas démérité face à une équipe du Besiktas survoltée. Les tours jumelles Erceg / Mensah Bonsu auront compilé 51 pts, et sans surprise Mensah Bonsu finit MVP avec 26pts – 20 rebonds (dont 12 offensif ).

Les Chalonnais auront totalement raté leur entame de match et peuvent s’en vouloir car il y avait la place pour aller au bout.

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

8 Responses
  1. Riofranck

    Une bonne nouvelle
    Chalon une equipe de loosers
    Mes prévisions de voyance ont ete bonnes
    Ils ne gagneront pas non plus le championnat
    Viva la Turquie

    1. VinceMasuka

      T'es vraiment débile toi. Une équipe Française qui se hisse en finale d'une coupe d’Europe, on ne peux que lui souhaiter de l'emporter !
      Malheureusement pour toi l'équipe de looser a déjà gagné la semaine des As, est en finale de la coupe de France, et gagnera peut être aussi le championnat. Alors s'il y a bien un looser c'est toi !!

  2. Deidara

    Quel dommage, un horrible 1er quart et un 4ème identique alors forcément…
    La petite série de 3 pts dans les 2 dernières minutes étaient tout de même bandante !

  3. VinceMasuka

    Dommage, on était pas si loin. Malheureusement, comme l'année dernière en play-off Mensah-Bonsu a été monstrueux encore une fois. Mais pas grave, rendez vous à Bercy pour le finale de la coupe de France et peut être pour celle du championnat !

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements