FFBB Livenews

Battu à Fribourg et à Nantes, Basket Landes est en surchauffe

landes-dumercCéline Dumerc est toujours affûtée (19 points, 7 passes et 6 rebonds) mais un peu esseulée avec les graves blessures de l’Espagnole Queralt Casas (fracture de la clavicule) et de la Suédoise Kalis Lloyd dont le talon d’Achille, qui l’avait déjà privée de basket durant une saison et demie, l’a lâchée de nouveau lors du match d’EuroCup de la semaine perdu à Fribourg (62-54).

Il faut remarquer d’ailleurs que huit joueuses de ce Nantes-Basket Landes ont joué au moins trente-deux minutes hier soir, ce qui est vraiment beaucoup. Même si l’Allemande Margret Skuballa ne s’en plaignait pas : « Jouer 40 minutes, c’est fun, et j’adore ça. Katherine est une joueuse qui sait tout faire, j’aime jouer avec elle ».

Une équipe nantaise pleine de punch a ainsi remonté un handicap initial (12-21, 8e) pour contrôler la situation beaucoup grâce au duo composé justement de Margret Skuballa (40’, 26 points, 9 rebonds et 3 passes) et de la Canadienne Katherine Plouffe (40’, 25 points, 9 rebonds et 3 passes) qui rendent une copie presque à l’identique. Les Landaises n’ont jamais hissé le drapeau blanc mais ont tout de même été arraisonnées, 67-61.

Une trêve pour se regénérer

« On n’est pas dans une bonne dynamique, » reconnaît Céline Dumerc sur le site du RNB. « On savait que cela allait être dur. Avec un effectif réduit, on fait de belles choses, mais cela n’a pas suffit. La trêve arrive au bon moment. On rentre bien dans le match, mais on paye notre manque de constance au fil des minutes. On aurait pu accrocher Nantes plus longtemps, mais elles ont fait un meilleur match, la preuve, elles ont gagné. »

En championnat, Basket Landes rentre dans le rang et abandonne au seul Bourges la tête du classement. En EuroCup, l’équipe d’Olivier Laffargue est désormais derrière Venise et Nice. Les blessures sont très souvent un facteur déterminant dans les performances des équipes surtout quand elles ont peu de réserves.

Basket Landes va devoir se renforcer pour ne pas dérailler. Le break dû aux deux matches de qualification pour l’Euro 2017 va faire effectivement le plus grand bien pour se régénérer, sauf que Céline Dumerc, elle, est appelée à un non-stop. Samedi, elle sera à Chalon avec les Bleues pour recevoir les Pays-Bas.

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *