Livenews LNB ProA

Jerry Boutsiele (Cholet) estime que l’ambiance au Portel est plus chaude qu’à Limoges

La Pro A découvre Le Portel et son chaudron bouillant. Le Choletais Jerry Boutsiele, lui, il connaît cette atmosphère si spéciale puisqu’il vient de Denain et qu’il a affronté l’ESSM en Pro B. Comme Cholet s’est incliné ce week-end au Portel (63-71), Ouest France lui a demandé ce qu’il a pensé du contexte.

« Disons qu’il faut se préparer pour venir jouer ici. Mais on le savait. Moi le premier. C’est le Nord, c’est chaud », a répondu le natif de Courcouronnes. « Je pense que c’est pire que Limoges, ici. Même quand tu as deux ou trois points d’avance, tu sais qu’ils ont ce sixième homme avec eux qui peut tout faire basculer. Si tu lâches 30 secondes, tu prends cher. C’est ce qui s’est passé. »

Pire qu’à Limoges ? Disons que l’ambiance du Chaudron avec son orchestre et tout et tout est plus festive qu’à Beaublanc. Mais aussi beaucoup moins « dur ». Le public portelois n’a pas la culture des grandes joutes européennes et nationales comme celui du Limousin et s’il sait parfaitement encourager les siens, il n’a pas encore appris à « détruire » le moral de l’adversaire.

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Rémi dit :

    Nous ne sommes pas là pour détruire l’adversaire bien au contraire car nous respecterons toujours les adversaires ! Et c’est notre marque de « fabrique » le respect de l’adversaire, des supp’s adverses et du corps arbitral… Nous ne changerons pas qu’on se le dise…

  • bence dit :

    On est pas la pour détruire l'adversaire,mais pour encourager nos joueurs…..a l'inverse de limoges……Joutes ou pas en europe !……..J'invite le rédacteur de l'article a venir au Chaudron et passer quelques jours avec NOUS………