Euroleague : Nando De Colo et Adrien Moerman sont épatants !

Emmanuel Laurin
1

La semaine d’Euroleague s’est terminée hier soir avec deux duels qui ont tourné aux fessées, entre Vitoria et Olympiakos et entre Kaunas et Madrid. Mais ça n’a pas été le cas des autres affiches de la semaine, avec notamment un Barcelone – Efes Istanbul qui a tenu ses promesses.

Le Bamberg de Fabien Causeur et le Zalgiris de Léo Westermann s’attaquaient – en déplacement – à des gros morceaux, au champion en titre du CSKA et au Real Madrid respectivement. Ils sont repartis endoloris, notamment face au CSKA d’un Nando De Colo (26 points) de retour en pleine forme. 

Nando De Colo impérial

En effet, Nando De Colo (26 points à 9/14 aux tirs, 5 rebonds, 4 passes, 3 interceptions) n’a pas fait dans le détail pour ses retrouvailles avec un ancien camarade, Fabien Causeur (4 points, 2 rebonds). Le CSKA Moscou a minutieusement fait son travail de découpage en morceaux avec De Colo à la baguette, en l’absence de Milos Teodosic (85-64).

L’Efes Istanbul de Thomas Heurtel se rendait au Palau Blaugrana de Barcelone. Un défi de taille mais sur un trois points du meneur tricolore, qui finira à 18 points à 7/11 aux tirs, Istanbul revient à 4 points en fin de match. Petteri Koponen (20 points) et le Barça seront cependant se montrer plus tranchants dans le money time. Le Barça s’impose derrière un gros match de Vitor Faverani (18 points) pour sa première (89-78). Efes et Barça présentent désormais le même bilan : 8 victoires pour 10 défaites.

Il n’y a pas eu match entre Vitoria et l’Olympiakos. Les Reds ont pris le pouvoir d’entrée et n’ont jamais lâché le sceptre. Etouffants en défense et libérés en attaque, les coéquipiers de Vassilis Spanoulis (12 points, 7 passes) ont su compter sur un effort collectif. En face, Kim Tillie (7 points, 2 rebonds, 2 passes) et Rodrigue Beaubois (9 points, 2 passes) n’ont rien pu faire pour Vitoria (92-62).

Adrien Moerman omniprésent

C’est lui qui a ouvert le bal d’une belle claquette dunk, et c’est encore lui qui d’un panier plus la faute permet à son équipe du Darussafaka de faire l’écart définitif. Adrien Moerman (17 points, 7 rebonds, 3 interceptions) a été omniprésent dans le succès de son équipe face à Kazan (71-64). Istanbul se replace à la 8e place au classement avec 10 victoires pour 8 défaites.

Face au Real Madrid, le Zalgiris de Léo Westermann (6 points, 7 passes) a complètement craqué dans le dernier quart. Revenue grâce à un gros 3e quart, la troupe de coach Jasikevicius a pris un 14-0 dans les gencives en dernier quart. 20-6 sur la période. Une défaite qui fait mal au moral (74-59).

Le classement après la 18e journée :

Crédits photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements