Euroleague Livenews

Euroleague : Thomas Heurtel et Nando De Colo se tirent la bourre à Moscou

Ce fut un programme particulièrement chargé en Euroleague cette semaine avec deux journées en quelques jours. Du coup, nous autres fans avons pu nous régaler de nombreux duels de haute voltige, et plusieurs entre nos joueurs français, dont un CSKA – Efes Istanbul qui a été disputé jusqu’au bout grâce au gêne clutch de Thomas Heurtel. Retour sur les résultats complets de nos Français. 

Thomas Heurtel brille face au CSKA Moscou

Défaits à Kaunas, Nando De Colo et ses coéquipiers revenaient à la maison pour recevoir l’Anadolu Efes Istanbul. L’occasion pour le MVP en titre de retrouver son compatriote, Thomas Heurtel. Les deux internationaux tricolores se sont bien tirés la bourre pendant le match, avec 14 points et 4 passes pour De Colo et 24 points, 4 passes pour Heurtel. Mais si le biterrois a remporté son duel individuel en rentrant notamment deux tirs à trois points de suite dans le crunch time, De Colo et le CSKA s’en tirent avec la victoire à l’arraché (80-77).

Il a dû quitter ses partenaires en cours de route pour aller se faire recoudre la lèvre, mais Léo Westermann n’était pas peu fier de cette nouvelle victoire de Kaunas face au Darussafaka Istanbul. Le meneur français termine à 6 points, 3 passes en 13 minutes mais c’est encore Kevin Pangos (14 points) qui a hissé le Zalgiris vers un deuxième succès d’affilée. Adrien Moerman (7 points, 9 rebonds) a malheureusement été maladroit (2/9 aux tirs)…

Fabien Causeur valeureux au Pirée

Dans le match entre grosses écuries espagnoles, le Baskonia a été s’imposer sur les terres de Barcelone, dans un Palau Blaugrana dégoûté qui avait sorti les mouchoirs blancs en guise de protestation pacifique face au niveau affiché par les catalans. Largué à la pause, le Barça ne reviendra pas malgré les 14 points d’Aleksandar Vezenkov (22 d’évaluation, record en carrière). Kim Tillie (14 points, 4 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 1 contre) a noirci la feuille tandis que Rodrigue Beaubois (3 points, 2 passes) a lui été plutôt discret (93-79).

Finalement, Fabien Causeur et Bamberg se déplaçaient dans la fournaise du Pirée, pour y défier l’Olympiakos. Pris à la gorge en premier quart (23-14), les bavarois sont revenus au contact petit à petit, bien aidé par 12 points, 5 passes et 4 rebonds de Causeur. Mais Bamberg est parti de trop loin. Derrière 15 points et 6 passes de Vassilis Spanoulis, les Reds s’imposent chez eux (83-77).

Le classement après la 20e journée

Rappel : Les huit premières équipes sont qualifiées en playoffs. Il reste 10 journées à disputer.

Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *