N1 : le Centre Fédéral a tenu trois quart-temps

Pascal Legendre
0

Mardi se jouait un match en retard de Nationale 1 entre Gries-Oberhoffen et le Centre Fédéral. A la lecture du score final (78-55 en faveur des Alsaciens), on pourrait croire qu’il s’agissait d’une routine puisque les jeunes de l’INSEP sont toujours fanny après vingt journées. Sauf que…

Le Centre Fédéral menait 38-28 à l’approche de la mi-temps avec Ivan Février comme meilleur marqueur (12 points au total), une solide défense, de la vitesse, une parfaite réussite aux lancers et quelques trois-points.

« Clairement, au départ, il y a eu un problème de motivation et de respect de l’adversaire », a déclaré le coach griesois Ludovic Pouillart aux DNA.

Le BCGO force un peu la cadence à la reprise mais le Centre Fédéral mène encore après trente minutes, 53-52. C’est alors que les Alsaciens cadenassent leur défense et les garçons de Jean-Aimé Toupane perdent les pédales. Ils prennent un 18-0 avant que Timothée Bazille n’inscrive un panier… Le seul du dernier quart-temps.

Dans le décompte final, rien n’apparaît de leur belle résistance. Ils se sont ainsi fait dévorer à l’évaluation (91-40) et ont réalisé un triste 4/21 à trois-points.

Le Centre Fédéral est donc toujours sans victoire avec la pire attaque et la pire défense de Nationale 1 et un différentiel négatif de 534.

Gries en a profité pour laisser à Lorient l’avant-dernière place du classement.

 

 

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements