Livenews LNB ProA

Antibes-Pau: le favori n’est pas celui que l’on croit

L’Elan Béarnais Pau-Orthez vit des moments difficiles.

Les Palois ont subit deux inquiétants revers de suite. Un lourd à Levallois (86-64) suivi d’un autre inattendu face au Portel (67-75), le premier à domicile de la saison.

Ces deux dérapages mettent en exergue le fait que l’Elan n’a pas un banc aussi abondant que d’autres puissances nationales comme Monaco et encore Villeurbanne, qui a pourtant du mal à arracher une qualification pour les playoffs. Or les Béarnais sont victimes d’une série de blessures problématiques. Aux arrêts de Elie Okobo et Antywane Robinson se sont ajoutés celui provisoire de Yannick Bokolo de nouveau en souffrance avec ses adducteurs et celui définitif de Ron Lewis opéré samedi matin après une rupture du tendon rotulien survenu la veille face au Portel dès la 3e minute de jeu et qui est out pour six mois au moins. Désormais l’Elan ne peut plus recruter qu’un seul joueur dans le cadre des  jokers médicaux.

C’est donc lourdement handicapés que les Palois affrontent ce soir Antibes sur la Côte d’Azur (en direct sur SFR Sport 2 à 20h30). Et s’ils ont besoin de se refaire la cerise pour ne pas poursuivre une série qui les amènerait très vite hors du carré d’as étant donné les performances de Strasbourg, les Sharks ont de leur côté un absolu besoin de victoires.

Si les Antibois ont renvoyé après seulement deux matches (et -2 d’évaluation) Chris Jones en surpoids, ils ont peut-être fait la bonne affaire avec le très expérimenté meneur américain Jerel Blassingame (1,75m, 35 ans) auteur de 18 points à 6/12 face à Hyères-Toulon.

« Avec Jerel Blassingame, on a un métronome qui nous apporte ce calme et cette lucidité, et on en a besoin dans cette équipe », a estimé le coach Julien Espinosa. « Et en plus, il met des gros tirs sur la fin de match ! Il y aura beaucoup d’équipes au coude à coude pour le maintien. On a le point-average sur le HTV et Orléans, ça permet de partager la pression avec les autres… Et on verra bien. »

Le site des Sharks met en lumière le fait que les Antibes-Pau constituent de véritables clasico puisque les deux clubs se sont affrontés à 54 reprises en championnat de France Pro A et Pro B depuis la création de la Ligue Nationale de Basket en 1987 avec 36 victoires pour l’Elan Béarnais contre 18 pour les Antibois. Mais l’histoire entre les deux clubs est encore plus ancienne et ils ont même joué l’un contre l’autre lors d’une demi-finale de Coupe Korac (C3) en 1984, l’année du triomphe des Béarnais.

Pour cette 55e confrontations, compte tenu des circonstances, le favori n’est pas forcément l’Elan Béarnais.

Photo: Vitalis Chikoko (FIBA Europe)

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *