Livenews LNB Pro B ProA

Les budgets prévisionnels et masses salariales des clubs de Pro A et Pro B

Suite à la réunion de son Conseil Supérieur de Gestion, la LNB a dévoilé les budgets et masses salariales des différents clubs de Pro A et de Pro B pour la saison 2017/18.

C’est sans surprise que l’on apprend que l’ASVEL possède le plus gros budget de France avec 8 272 000€ pour une masse salariale de 2 684 000€. Des chiffres à la hauteur des ambitions du club villeurbannais. En deuxième position, on retrouve la SIG à 7 748 000€ de budget et 2 684 000€ de masse salariale.

Les budgets sont ceux présentés par les clubs à la DNCCG le 15 septembre 2017,

 

Les masses salariales exprimées sont celles accordées par le Conseil Supérieur de Gestion, actualisées au 26 septembre 2017. Ces montants ne tiennent pas compte du dépassement autorisé pour les clubs engagés sans réserve.

 

Les masses salariales incluent les salaires bruts et avantages en nature.

 

Sont concernés :

  • les entraîneurs principaux et assistants ;
  • les joueurs professionnels ;
  • ainsi que les joueurs aspirants et stagiaires dans le cas où la structure professionnelle porte le Centre de Formation.

• Pour les clubs constitués en société sportive, les montants renseignés sont ceux de la société, et non les chiffres consolidés avec l’association support.

En Pro B, c’est logiquement les deux relégués, Orléans et Nancy qui sont en tête. Le club du Loiret pointe à 3 653 000€ de budget et 1 059 000€ de masse salariale. En ce qui concerne le SLUC, le club lorrain compte 3 487 000€ de budget et 943 000€ de masse salariale. 

•Les budgets sont ceux présentés par les clubs à la DNCCG le 15 septembre 2017,

  • Les masses salariales exprimées sont celles accordées par le Conseil Supérieur de Gestion, actualisées au 26 septembre 2017. Ces montants ne tiennent pas compte du dépassement autorisé pour les clubs engagés sans réserve.

  • Les masses salariales incluent les salaires bruts et avantages en nature.

  • Sont concernés :

    • les entraîneurs principaux et assistants ;

    • les joueurs professionnels ;
    • ainsi que les joueurs aspirants et stagiaires dans le cas où la structure professionnelle porte le Centre de Formation.

• Pour les clubs constitués en société sportive, les montants renseignés sont ceux de la société, et non les chiffres consolidés avec l’association support.

Photo : ASVEL / LNB

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Coulon dit :

    Bonjour
    Je trouve ça honteux par rapport des budgets les plus hauts qui peuvent prendre des joueurs et les autres budgets qui sont plus petits .ILs devraient être tous égaux .