Archives de Maxiboy Livenews Premium

La semaine de Limoges: Apollo 1er, Roi du CSP

Cette semaine, tous les jours, BasketEurope vous propose un « Spécial Limoges », la ville où le basket est roi. Au programme, son coach Kyle Milling, puis sa jeune étoile William Howard, une rétro sur Apollo Faye, celui qui a allumé les premières mèches, et enfin tout savoir sur le projet CSP 3.0 grâce aux explications complètes du président Frédéric Forte.

Troisième épisode : le pivot franco-sénégalais Apollo Faye (article paru dans Maxi-Basket en 2011).

 

« J’étais un joueur ouvert, qui discute avec tout le monde, naturel. C’est peut-être pour ça que les gens m’adoraient. »

Ainsi parle aujourd’hui Serigne Cheikhloun Faye, dit Apollo, d’une période où toute une ville, un département, une région, ont été envoutés par ce géant franco-sénégalais parfois indolent, par séquences irrésistible, généralement joyeux et blagueur, quelquefois boudeur, toujours charismatique. Avant l’avènement de Richard Dacoury, davantage qu’Ed Murphy aussi discret dans la vie de tous les jours qu’il était boulimique sur les planches, Apollo a personnifié le Limoges CSP, en France, en Europe et encore plus intra-muros. Dans son livre Trans Korac Express, Jean-Luc Thomas, alors journaliste au Populaire du Centre, raconte une journée d’Apollo. « 15 heures, le voici qui prend son café dans un bar chic du centre ville. Comme à son habitude il a sacrifié à l’élégance. Tiré à quatre épingles, « Polo » parle basket, plaisante avec ses fidèles, nombreux fidèles, sans être dupe le moins du monde de sa propre popularité. Pas folle la guêpe : voilà une vedette qu’on tutoie facile, mais à qui on ne tape pas sur le ventre, outre qu’il a, de ce point de vue, une stature aisément dissuasive. Le garçon un peu cabot qui accueille tout sourire les compliments de circonstance, est beaucoup plus volontiers la star amie des enfants, dont la sincérité ne souffre aucun doute. »

Apollo Faye et les grands bonhommes verts sont alors des incendiaires, ils ont mis le feu à une ville si calme d’apparence –« le milieu de nulle part » dira Ed Murphy- peu habituée aux émotions sportives, mais solidaire, attachante, bucolique. « Même les gens qui en partent y reviennent alors qu’ils sont dans le Sud, à Nice, en Espagne. La preuve, j’étais à Montpellier et je suis revenu » témoigne Apollo. « Tout le monde se connaît, tu ne passes pas inaperçu. Il y a trois trucs à Limoges : Legrand, la porcelaine et le basket. La religion, c’est le basket. »

A peine excessif. Et les ouailles se sont démultipliées lorsque le CSP est passé de l’église, la salle des Sœurs de la Rivière, à la cathédrale Beaublanc à l’architecture tarabiscotée mais bruyante, aux tribunes latérales plongeantes, et à la capacité extensible presque à l’infini avec ses pourtours à mi-hauteur. « On avait peur qu’il y ait des courants d’air dans le Palais des Sports, qu’il soit à moitié vide. On s’est trompé. Les gens venaient en bus de Toulouse, Clermont, Brive, Châteauroux, Clermont, et Beaublanc était à chaque fois plein. » A son inauguration en 1981, Polo était donc le grand prêtre qui fascinait en gobant la balle dans sa main tel un pamplemousse, en roulant des yeux exorbités, et qui assurait mieux que quiconque le service après-vente. « Il faut dire aussi que la mentalité ici c’est que les gens veulent se montrer,  « j’y étais ! » Alors oui, pour les gros bonnets c’était bien de serrer la main d’Apollo, « c’est notre Apollo national » comme ils disaient. » L’impact fut d’autant plus violent que le triomphe de 1982 passa en direct à 20h30 sur Antenne 2 devant des millions –non déterminés- de téléspectateurs et que pas mal de matches étaient diffusés sur l’antenne de FR3 Limousin.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Abonnements avec option "Magazine bimensuel" Cliquez-ici
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photos: CSP

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *