Livenews LNB Premium ProA ProB

Jean-François Reymond (SNB): « On a pris les joueurs en otages et c’est dégueulasse »

Nando De Colo (Euroleague)

Après huit ans à la tête du syndicat des joueurs (SNB), Jean-François Reymond quitte le milieu du basket pour le rugby. L’occasion de faire un bilan avec celui qui a été au cœur de la vie du basket professionnel français.

Chômage, turnover des joueurs, rapport avec les agents, dopage, conflit FIBA-Euroleague, féminines, statistiques, passeports européens bidons, nous avons balayé un maximum de sujet d’actualité lors de cette interview fleuve qui est en trois parties à suivre.

Troisième et dernière partie.

 

Que pensez-vous du fait que la règle des joueurs européens est détournée par un nombre de passeports suspects donnés à des joueurs américains par des joueurs de l’Est de l’Europe ?

Lorsqu’elle a rendu sa décision par rapport à la plainte déposée par François Lamy (NDLR : agent de joueurs), la Commission Européenne a dit qu’elle ne voulait pas de restriction sur les Européens. Par contre pour les extra-communautaires et les non-Cotonou, si vous voulez en mettre zéro, mettez en zéro. Sauf que derrière, comme c’est voté au Comité Directeur, les présidents de club ne veulent pas transformer leur Américain en Européen. Ils disent : « comment je vais faire si je n’ai pas mon Américain ? » Ce qui intéresse la Commission Européenne, c’est que les Américains aient le droit d’aller et venir pour avoir des opportunités mais ils n’ont jamais dit que l’on pouvait avoir quatre Américains par équipe.

Certes, mais c’est un autre volet du dossier. Là, le gros problème, c’est que de plus en plus de joueurs américains contournent les règlements en obtenant des passeports européens. On les voit dans les équipes nationales mais aussi dans certains clubs. Il y en avait trois la saison dernière à Monaco…

… Strasbourg en a trois aussi. Ce sont les conditions d’obtention de passeports dans certains pays. Cet été, un joueur du championnat m’a appelé pour me dire qu’on lui proposait un passeport d’un pays africain. Il se demandait si ça valait pour lui le coup d’accepter car ça pouvait être une bonne opportunité pour sa carrière. Le deal, c’était on lui donne un peu d’argent, on lui demande de jouer avec l’équipe nationale. La qualification pour la Coupe du Monde, la CAN (NDLR : l’AfroBasket). Là, tu te dis, « mais il est où le projet dans ce pays ? » C’est quand même hallucinant d’en arriver à ça. Effectivement c’est plus facile d’avoir un passeport roumain ou ukrainien qu’un passeport français. Beaucoup d’Américains essayent d’avoir un passeport français mais pas beaucoup réussissent. Il faut avoir vécu cinq ans sur le territoire, être à jour de ses impôts, parler français, plein de choses, alors que dans d’autres pays les conditions d’accès à la nationalité sont différentes. C’est ça qui fragilise le truc.

Lorsque vous discutez de ce phénomène au niveau du syndicat européen, vous n’envisagez pas des solutions ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Abonnements avec option "Magazine bimensuel" Cliquez-ici
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

 

 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *